Un match de désillusions

L'Algérie avait toutes les cartes en main pour pouvoir se qualifier. Après avoir remporté la première manche 1-0, il suffisait juste de confirmer cette position. Seulement... 105 secondes, c'est le temps qu'il a fallu au Cameroun pour renverser la tendance grâce à Karl Toko-Ekambi. Le match ne s'est pas passé comme prévu du côté de l'Algérie. Les Fennecs ont vu leur monde s'écrouler en une poignée de secondes.

Le match était serré. Choupo-Moting ouvre le score à la 22' et permet au Cameroun d'atterrir en prolongations. Alors que Touba pensait avoir fait le plus gros à la 118', Toko-Ekambi en a remis une coupe quelques minutes plus tard. Cette élimination ne passe pas. Les supporters notamment accusent le Cameroun de corruption et d'avoir triché pour pouvoir passer.

L'Algérie demande de rejouer

Cette élimination hante les pensées de la sélection Algérienne. Personne ne comprend ce qui a pu se passer. Djamel Belmadi, sélectionneur de l'Algérie, a fustigé contre l'arbitrage après la rencontre. "Je le dis aujourd’hui sans peur : ces arbitres ne respectent pas notre pays. Ils viennent ici, voient notre travail et ne nous respectent pas. Je ne cherche pas d’excuses, ce sont des faits".

Après l'échec à la CAN, l'Algérie n'ira pas au Qatar.
Après l'échec à la CAN, l'Algérie n'ira pas au Qatar. (Icon Sport)

"Ces deux dernières années, je n’ai pas vu un seul arbitre qui ne soit pas agressif quand tu viens lui parler."

Djamel Belmadi

D'après La Gazette du Fennec, la Fédération Algérienne de Football va se réunir ce jeudi lors d'un conseil exceptionnel. Durant celui-ci, les personnes présentes vont demander à rejouer ce match. La Fédération estime que de graves erreurs d'arbitrage ont été faites durant la rencontre. À l'issue de ce conseil, un rapport sera rédigé et envoyé à la FIFA. Même si la demande semble déjà passer à la trappe, l'Algérie tente par tous les moyens de pouvoir être présente au Qatar l'hiver prochain.