dans

Affaire Pogba : Mathias aurait un alibi pour le jour de la séquestration

Un nouveau rebondissement

Mathias Pogba, impliqué dans une affaire d'extorsion. (Icon Sport)
Mathias Pogba, impliqué dans une affaire d'extorsion. (Icon Sport)

Mathias Pogba, grand frère de Paul, a largement fait le buzz sur les réseaux sociaux suite à une flopée de vidéos dans le but d'incriminer le joueur de la Juve. Une affaire aux multiples rebondissements. Plus

Pogba mis dans la tourmente

C’est ce qu’on appelle être mis dans l’œil du cyclone. S’il a énormément fait parler de lui cet été du fait de sa situation contractuelle, Paul Pogba ne s’attendait sûrement pas à ce retour de flamme. En effet, alors qu’il a fait son retour du côté de la Juventus, l’ancien mancunien a vu son grand frère émettre diverses accusations à son objet.

Paul Pogba, entre blessure affaires extrasportives. (Icon Sport)
Paul Pogba, entre blessure affaires extrasportives. (Icon Sport)

En cause, les agissements du natif de la région parisienne. Paul Pogba aurait, entre autres choses, fait appel à un marabout en vue de nuire à Kylian Mbappé. Une prise de parole qui a finalement débouché sur toute autre chose. En effet, il est aujourd’hui question de la séquestration de Paul Pogba dans un appartement parisien en mars dernier.

Quatre hommes mis en examen

Ainsi, le joueur formé au Havre a été pris à partie par d’anciennes connaissances venues lui extorquer de l’argent. En La raison ? Une supposée dette impayée de Paul Pogba par rapport aux services rendus par ces personnes. Mathias Pogba a, lui aussi, été entendu par la justice dans ce cadre précis, lui qui possède un lien avec ces dites connaissances.

Mais contrairement aux quatre hommes évoqués plus haut, Mathias Pogba disposerait d’un alibi plus que solide à la date du 20 mars dernier, nous informe ce jour RMC. Les autres individus étaient présents en garde-à-vue et en sont sortis ce vendredi soir. Toujours selon RMC, ils vont désormais être déférés devant la justice pour le motif suivant : extorsion avec armes en bande organisé, enlèvement ou séquestration avec libération avant le septième jour en bande organisée pour préparer ou faciliter la commission d’un crime ou d’un délit et participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre un crime.

Personne(s) lié(s) à cet article : Paul Pogba
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires