dans

À seulement 30 ans, Wilshere met fin à sa carrière

Une page se tourne.

Clap de fin pour Jack Wilshere. (iconsport)
Clap de fin pour Jack Wilshere. (iconsport)

Ancien grand nom du football anglais, Wilshere a connu une carrière faite de hauts et de bas. 14 ans après ses débuts en professionnel, il tire sa révérence. Plus

Ce 8 juillet, l’ancien international anglais Jack Wilshere a annoncé sa retraite, à 30 ans. Là où bon nombre de joueurs ont encore une bonne partie de carrière à effectuer, lui a décidé de dire stop. Comme un symbole, pour quelqu’un qui a toujours tout fait en avance.

Un talent précoce

Né à Stevenage en 1992, Wilshere intègre le centre de formation d’Arsenal dès 2001. Avec son potentiel indéniable, il gagne très vite en responsabilités. Au bras, il arbore même le brassard de capitaine chez les moins de 16 ans. À 15 ans, il évoluait déjà dans la classe au-dessus, celle des moins de 18 ans. Dans cette catégorie, il soulève notamment la FA Youth Cup. Au-dessus du lot, il frappe à la porte de l’équipe première après une pré-saison réussie à l’été 2008. Le 13 septembre de la même année, il fait ses débuts et devient, par la même occasion, le plus jeune joueur de l’histoire d’Arsenal. Ce qualificatif résonne au moment où il découvre aussi la Ligue des champions.

Conscient d’avoir une pépite sous la main, Arsenal fait signer un premier contrat pro au joueur. Ce contrat sera prolongé quelques mois plus tard à peine. Après une demi-saison en prêt du côté de Bolton, dans le but de s’aguerrir, il revient à Londres pour la saison 2010-2011. Cette saison est celle de la révélation. Le joueur est élu meilleur jeune de la saison en Premier League, devant Samir Nasri, Gareth Bale ou encore Nani. Avec les Three Lions, Wilshere fait ses débuts en 2010. Il compte 34 sélections.

Une carrière minée par les blessures

Pour la saison 2011-2012, le gaucher connaît un gros coup d’arrêt. La cheville, puis le genou sifflent, il ne foulera pas les terrains de tout l’exercice. Ces premiers pépins sont en fait au sommet d’une très longue liste. Plus jamais, il n’aura le privilège de réaliser une saison pleine. Si entre 2012 et 2015 Wilshere fait tout de même régulièrement partie du groupe, une nouvelle blessure se charge de l’écarter à nouveau du rectangle vert. Une fissure au niveau du péroné le met à mal. Afin qu’il se reconstruise, Arsenal le prête à Bournemouth en 2016. L’aventure est plutôt concluante : le milieu rebondira sur une saison 2017-2018 encourageante. Malgré plusieurs apparitions en championnat et en Europa League, les Gunners ne conservent pas le joueur.

Jack Wilshere, lorsqu'il évoluait sous le maillot d'Arsenal (IconSport)
Jack Wilshere, lorsqu’il évoluait sous le maillot d’Arsenal (IconSport)

C’est le début de la fin pour l’ancienne sensation anglaise. Libre, elle signe à West Ham. En 2 ans, elle ne fera que 17 apparitions. Les blessures vont et viennent constamment. La descente est difficile et prend place en seconde division, avec un retour à Bournemouth, désormais relégué. Sans avoir convaincu, Wilshere fera une ultime tentative au Danemark, à Aarhus. C’est à l’issue de cette saison loin des projecteurs que le choix de se retirer est pris. Cependant, l’avenir s’inscrit peut-être toujours dans le football pour lui. Arsenal pourrait en effet reprendre contact avec son ancien joueur, afin de lui donner les clés des moins de 18 ans.

Personne(s) lié(s) à cet article : Jack Wilshere
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires