dans

EDF : Mbappé n’a pas apprécié les déclarations de Giroud

Le Parisien s’est senti directement visé par son coéquipier.

Agacé de ne pas être assez servi par ses coéquipiers contre la Bulgarie, Olivier Giroud visait-il directement Kylian Mbappé ? (iconsport)
Agacé de ne pas être assez servi par ses coéquipiers contre la Bulgarie, Olivier Giroud visait-il directement Kylian Mbappé ? (iconsport)

Double buteur lors de France - Bulgarie, Olivier Giroud s'est exprimé après la rencontre et évoqué une certaine frustration. Selon l’attaquant des Bleus, ses partenaires de l’attaque auraient du mieux le trouver. S’ils n’ont cité personne, les propos du joueur de Chelsea ont semble-t-il agacé Kylian Mbappé. Le Parisien aurait même demandé à répondre à son partenaire à l’occasion d’une conférence de presse. Plus

Giroud et « les ballons qui n’arrivent pas »

Un doublé et des regrets. Entré à la place de Karim Benzema à la 41e minute, le phénix Olivier Giroud a fait ce qu’il sait faire de mieux : marquer des buts en Équipe de France. Alors que les Bleus peinaient à se mettre à l’abri d’un retour des Bulgares, le champion du Monde 2018, entouré de Kylian Mbappé et Antoine Griezmann, se retrouvait à la conclusion d’un centre de Benjamin Pavard puis d’une passe délicieuse de Wissam Ben Yedder. Deux buts et un succès qui n’ont pas suffi à faire disparaitre l’agacement de l’ancien Montpelliérain. Interrogé par la chaîne L’Équipe après la partie, le deuxième meilleur buteur de l’histoire de la sélection justifiait son entrée discrète par des ballons qui n’arrivaient pas : « On fait des courses, mais les ballons n’arrivent pas. Vous dites qu’on ne m’a pas beaucoup vu au début mais peut-être qu’on aurait pu mieux me trouver ».

Malgré deux buts, Olivier Giroud est apparu frustré après France - Bulgarie, regrettant de ne pas être assez servi par ses coéquipiers (iconsport)
Malgré deux buts, Olivier Giroud est apparu frustré après France – Bulgarie, regrettant de ne pas être assez servi par ses coéquipiers (iconsport)

S’il n’a cité personne, Giroud a toutefois pris le soin de saluer ses deux coéquipiers passeurs pour ses 43 et 44e buts en Bleu.

« Pour le coup, avec deux bons ballons de Ben et de Wissam, j’ai pu bien fini, mais on aurait pu marquer plus de buts si on avait été efficaces »

Olivier Giroud sur La Chaîne L’Équipe
Servi par Pavard et Ben Yedder sur ses deux buts, Giroud a pris le soin de les remercier après la rencontre (iconsport)
Servi par Pavard et Ben Yedder sur ses deux buts, Giroud a pris le soin de les remercier après la rencontre (iconsport)

Mbappé aurait voulu répondre à Giroud en conférence de presse

Des déclarations qui ont semble-t-il agacé Kylian Mbappé. D’après L’Équipe, l’attaquant parisien s’est senti directement visé par les remarques de son coéquipier. Si les autres, et notamment Antoine Griezmann, ne lui en ont pas tenu rigueur, le Bondynois n’aurait que peu gouté à la façon de faire de Giroud. Si les deux hommes ont eu l’occasion d’en discuter directement, Mbappé aurait souhaité passer en conférence de presse afin de s’expliquer. Une initiative refusée par Didier Deschamps qui a demandé au joueur de se concentrer sur France – Allemagne.

Contre la Bulgarie, Mbappé a moins combiné avec Giroud qu’avec Benzema

L’impression de Giroud peut se vérifier par les chiffres. Si Benzema a beaucoup combiné avec le Parisien avant sa sortie, son profil plus joueur et technique que celui de Giroud explique cette tendance. Les statistiques de la rencontre accréditent d’ailleurs cette thèse : Mbappé a trouvé Benzema 4 fois en 38 minutes de jeu quand il n’a servi Giroud qu’à 2 reprises en 48 minutes. D’antre l’autre sens, « KB19 » a adressé 4 passes au Parisien qui n’en a reçu qu’une seule de Giroud.

Mbappé a plus souvent combiné avec Benzema qu'avec Giroud lors de France - Bulgarie (iconsport)
Mbappé a plus souvent combiné avec Benzema qu’avec Giroud lors de France – Bulgarie (iconsport)

La sortie médiatique du tout récent champion d’Europe peut aussi se comprendre par une certaine frustration née à la fois d’une fin de saison délicate, marquée par un très pauvre temps de jeu sous Thomas Tuchel, et un début de rassemblement marqué par la folie Benzema. Le Madrilène s’étant retrouvé au cœur de tous les débats et discussions. Mais une nouvelle fois, Giroud a montré sur le terrain qu’il n’était pas de trop dans cette liste des 26. À condition de ne pas être au cœur d’une guerre d’égo. À Didier Deschamps de tempérer tout cela.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article : ,
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou partagez simplement cet article à vos amis !