dans

Euro 2020 : équipes, calendrier, programme TV… tout savoir sur le groupe E

Les défenses de l’Espagne et de la Suède sont-elles suffisamment robustes pour résister à Lewandowski ?

Aymeric Laporte aura fort à faire avec l'Espagne contre Robert Lewandowski et la Pologne. Icon Sport
Aymeric Laporte aura fort à faire avec l'Espagne contre Robert Lewandowski et la Pologne. Icon Sport

L'Euro 2020 se tiendra du vendredi 11 juin 2021 au dimanche 11 juillet 2021. Voici tout ce qu'il faut savoir sur le groupe E : celui de l'Espagne, la Pologne, la Suède et la Slovaquie. Plus

L’Euro 2020 débute vendredi 11 juin 2021 à 21h (heure française). Dans le groupe E, l’Angleterre et la Croatie lanceront les hostilités le dimanche 13 juin, tandis que l’Ecosse et la République tchèque s’affronteront lundi 14 juin.

Capture d'écran des groupes de l'Euro 2020 @UEFA
Capture d’écran des groupes de l’Euro 2020 @UEFA

Les sélections du groupe D de l’Euro 2020

Espagne

– Suède

Pologne

Slovaquie

Le calendrier et la retransmission TV des matchs du groupe E de l’Euro 2020

Lundi 14 juin :

  • 18h : Pologne – Slovaquie (à Dublin) sur beIN SPORTS 1
  • 21h : Espagne – Suède (à Bilbao) sur beIN SPORTS 1 et TF1

Vendredi 18 juin :

  • 15h : Suède – Slovaquie (à Dublin) sur beIN SPORTS 1

Samedi 19 juin :

  • 21h : Espagne – Pologne (à Bilbao) sur beIN SPORTS 1

Mercredi 23 juin :

  • 18h : Suède – Pologne (à Dublin) sur beIN SPORTS 2
  • 18h : Espagne – Slovaquie (à Bilbao) sur beIN SPORTS 1

L’état des lieux des forces en présence du groupe E de l’Euro 2020

Une configuration assez similaire à celle du groupe C des Pays-Bas, avec un géant européen (Espagne) dont le nom en impose, mais qui est tout de suite moins impressionnant à l’épreuve du terrain. Morata et Sarabia en attaque, Laporte et Gaya en défense, Unai Simon dans les buts… On est loin, très loin des Casillas, Puyol, Xavi, Iniesta et David Villa que l’Espagne alignait encore il y a quelques années. Cette Roja (6e au classement FIFA) reste certes très talentueuse. Mais elle manque cruellement d’expérience et de leadership. Surtout depuis que Sergio Ramos a été écarté et que Sergio Busquets a été testé positif au Covid-19. L’Espagne a d’ailleurs vu sa préparation à l’Euro complètement chamboulée à cause du Covid. De très mauvaise augure à quelques jours de son entrée en lice face à la Suède.

Luis Enrique a des raisons d'être soucieux avant le début de l'Euro. icon sport
Luis Enrique a des raisons d’être soucieux avant le début de l’Euro. icon sport

Derrière ce tigre de papier, deux menaces : la Suède (18e) et la Pologne (21e). La sélection scandinave, qui espérait compter sur Zlatan Ibrahimovic pour la porter très loin dans cet Euro, doit finalement faire sans son leader. Mais même sans leur star, les Blågult restent un collectif redoutable, très difficile à bouger, qui a d’ailleurs obtenu ses meilleurs résultats sans « le Z ». Avec deux artistes (Kulusevski et Forsberg) et un jeune buteur très efficace (Isak), les Suédois peuvent aussi surprendre leur adversaire à tout moment.

Le nouveau Zlatan Ibrahimovic, c'est lui : Alexander Isak. Icon SPort
Le nouveau Zlatan Ibrahimovic, c’est lui : Alexander Isak. Icon SPort

Un artiste et un buteur, Robert Lewandowski est tout ça à la fois. Si l’atout-maître de la Pologne a toujours eu la fâcheuse habitude de disparaître lors des grandes compétitions internationales, sa saison sensationnelle doit lui permettre de guider sa nation vers la phase à élimination directe de l’Euro. Enfin, attention à ne pas trop sous-estimer la Slovaquie. Mal en point, la 36e nation au classement FIFA conserve néanmoins quelques atouts : son rang de huitième de finaliste lors du dernier Euro, un vrai leader (Marek Hamšík), une jeune terreur en défense (Škriniar) et un esthète au milieu (Kucka).

Équipe(s) liée(s) à cet article : Espagne, Pologne
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires