dans

PSG : Après avoir survolé la ville lumière, l’ange Di Maria dépose ses ailes

L’ange de Paris s’en est allé…

Di Maria quitte le Paris Saint-Germain.
Di Maria quitte le Paris Saint-Germain. (Icon Sport)

2015 : Angel Di Maria pose ses valises à Paris. Passes décisives, pied gauche et corners rentrants, Di Maria aura surtout marqué la capitale par son talent et ses passes venues d'ailleurs... Plus

La gloire au Real Madrid puis la désillusion à Manchester United, Angel Di Maria a rebondi au Paris Saint-Germain. Une renaissance. À son arrivée, nul ne se doutait de l’influence que l’Argentin allait avoir sur les Rouge et Bleu. Qui aurait pu penser que ce garçon aussi frêle allait devenir l’un des piliers du PSG ? Le deuxième transfert le plus cher de Ligue 1 pour l’époque (Mbappé et Neymar sont passés par là) est arrivé avec de grands souhaits, de grandes ambitions et l’envie de faire rêver tout un peuple. Pari réussi.

La légende est née

Angel Di Maria, meilleur passeur de l’histoire du club, repart comme il est arrivé : par la grande porte. À Paris, il a déposé ses ailes et a fait grandir les Rouge et Bleu. Le club n’est pas le seul à sortir plus fort de ces sept années. L’argentin l’est également. Impressionnant à Madrid, Angel Di Maria a survolé son passage dans la capitale. Souvent reproché d’être inconstant, le désormais ancien parisien a su montrer qu’il était indispensable. Le match que nous garderons en tête sera évidemment celui face au FC Barcelone, en février 2017. Le jour de son anniversaire, Di Maria a offert au Parc des Princes et aux supporters du monde entier une dose d’amour suffisante pour toutes les Saint-Valentin à venir. Un doublé pour enflammer son jardin, un doublé pour l’histoire. Malheureusement, on connaît le scénario final de cette double rencontre. Mais ça, c’est un autre chapitre. 

Le but décisif face à Naples restera également dans les mémoires. Dans le groupe de la mort avec Liverpool, Naples et l’Étoile Rouge de Belgrade, le PSG a eu du mal à lutter pour sa survie. Lors de la 3ème journée de phases de poules, le PSG n’est pas forcément en bonne position. Les trois équipes majeures de ce groupe se tirent là bourre. Une victoire était primordiale. Menés face à Naples, au Parc des Princes, les joueurs et les supporters ont poussé. Jusqu’à la dernière seconde. Le pied gauche de Di Maria, aussi magique soit-il, nous fait profiter d’une superbe frappe enroulée aux abords de la surface. Un cœur formé avec les mains et le voilà à faire le tour du stade pour partager une joie commune. Le but qui offre la première place aux Parisiens. Angel Di Maria a eu des moments forts avec le Paris Saint-Germain. 

Un simple au revoir

En grève depuis plusieurs semaines après la débâcle face au Réal Madrid, les supporters ont fait une trêve face à Metz. Dernière journée, mais aussi dernière rencontre pour Di Maria. Dans un stade plein à craquer, le joueur a versé ses plus belles larmes pour un club qui lui a ouvert son cœur. De la pointe de son pied gauche, El Fideo a écrit son histoire et est entré la légende. Une haie d’honneur lors de sa sortie, des applaudissements par dizaines de milliers, mais, aussi et surtout un profond respect mutuel. Onzième joueur le plus capé du club (295 apparitions), Di Maria est à égalité avec Blaise Matuidi. Qu’il sera difficile d’imaginer El Fideo avec une autre tunique sur le dos. Elle était devenue presque une évidence pour lui.

Des adieux difficiles...
Des adieux difficiles… (Icon Sport)

La fin d’une ère qu’on aurait aimé voir continuer encore de nombreuses années. Dès sa première saison, la France a senti qu’il n’était pas fait comme tout le monde. Il délivre 18 passes décisives, un record sur une seule saison en Ligue 1. Sa dernière rencontre est marquée par une traditionnelle passe décisive pour Kylian Mbappé. Une autre pour Neymar sans oublier son but, histoire de bien clôturer le chapitre. Angel Di Maria, c’est le symbole d’une nouvelle vague au Paris Saint-Germain. L’un des symboles du Qatar. Le numéro 11, désormais vacant, sera compliqué à remplacer. Anciens comme plus jeunes, les supporters ont su s’accorder sur son cas. Un constat sans appel. Angel « El Fideo » Di Maria restera l’une des nombreuses légendes du club Rouge et Bleu. Un au revoir, mais pas un adieu. 

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Angel Di María
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires