dans

PSG : Verratti, un hibou à l’aile trop souvent cassée

Il y a un PSG avec et sans Verratti.

Marco Verratti, des absences qui pèsent dans le jeu parisien (iconsport)
Marco Verratti, des absences qui pèsent dans le jeu parisien (iconsport)

Depuis son arrivée sous les couleurs du PSG en 2012, Marco Verratti enchaine les blessures. Une situation qui préoccupe de plus en plus au sein du club parisien. Plus

Sans l’ombre d’un doute, Marco Verratti est une pépite, mais si elle continue de briller lors de ses présences sur les terrains, elle se brise au fil des années jusqu’à la priver d’éclairer la ville lumière. Une situation délicate qui met dans l’obscurité un joueur qui mérite d’être sous le feu des projecteurs.

Plus de deux ans d’absence depuis son arrivée au PSG

Depuis son arrivée sous les couleurs parisiennes, Marco Verratti enchaine les blessures. Souvent critiqué pour son manque d’hygiène de vie, l’international italien s’est aujourd’hui repris en main, mais cette prise de décision pourrait être un peu trop tardive. Car malgré les efforts, le milieu de terrain est encore très souvent blessé et manque donc de nombreuses rencontres avec le PSG. En 9 ans, il a été absent pas moins de 660 jours, soit presque deux années. De longues absences qui commencent sérieusement à poser question au sein du club de la capitale.

Marco Verratti a été absent plus de deux années si on cumule ses blessures (iconsport)
Marco Verratti a été absent plus de deux années si on cumule ses blessures (iconsport)

Paris a mal sans Verratti

Il y a un Paris avec Verratti, et un Paris sans. Celui avec est très certainement plus compétitif et arrive à combler les manques du milieu de terrain existants depuis maintenant de nombreuses années. Celui, sans, peine dans la récupération et la construction, et cela, malgré les recrutements dans le cœur du jeu parisien. En Ligue des Champions, le petit italien est rarement au rendez-vous lors des matches importants. Il se trouve blessé et met ainsi en difficulté son équipe. Un choix qui n’est évidemment pas intentionnel, mais qui pourrait être guidé par un manque d’hygiène de vie.

En effet, l’ancien joueur de Pescara a régulièrement été pointé du doigt par son entourage estimant qu’il n’avait pas assez de professionnalisme. Pourtant, Momo Sissoko, qui a eu l’occasion d’évoluer avec lui lors de son passage au PSG, n’est pas vraiment d’accord. « Ce sont les journalistes qui parlent de son hygiène de vie. Pour l’avoir côtoyé et pour avoir joué avec lui, ce n’est pas catastrophique. Il est professionnel, il sait qu’il est au Paris Saint-Germain. Après, il est jeune et quand tu es jeune, tu as envie de vivre aussi, c’est un bon vivant. Je ne pense pas que Marco Verratti ait une hygiène de vie catastrophique. C’est un très bon professionnel, je pense qu’il dort bien, il mange bien, il est conditionné pour jouer au plus haut niveau. Cela se ressent que quand Verratti est là, c’est une tout autre équipe »

Marco Verratti lors d'une séance d'entrainement (iconsport)
Marco Verratti lors d’une séance d’entrainement (iconsport)

Un passé pas toujours professionnel

Une chose est certaine, aujourd’hui Marco Verratti a changé sa façon de fonctionner et fait plus attention à sa santé. Son changement d’agent n’y est d’ailleurs pas pour rien. Celui-ci avait tendance à l’envoyer vers le bas (il apprécierait particulièrement aller en boite de nuit avec lui, ndlr), alors que son entourage, lui, tentait de lui faire comprendre les choses. Une situation pesante qui avait d’ailleurs fait un peu tourner la tête du milieu de terrain il y a quelques saisons, lorsqu’il a voulu rejoindre Barcelone. Mais soyons clairs, c’est surtout Donato Di Campli qui voulait le voir rejoindre Barcelone. Verratti, amoureux de Paris, a toujours été heureux dans la capitale, et cela, malgré les nombreux pépins physiques.

Le PSG veut tout de même le conserver

Cette saison, une nouvelle fois, l’ancien joueur de Pescara manque. Sa présence dans le milieu de terrain est presque essentielle tellement il est important. Il arrive à créer le jeu, à récupérer le ballon et son entente avec Gueye ou même Paredes est plutôt excellente, même si loin de celle avec Thiago Motta. Le récent champion d’Europe, capable de jouer en 6 comme en 8, est très certainement le milieu le plus complet de l’effectif parisien et son absence se fait ressentir plus que les autres. Et cela même avec les arrivées de Wijnaldum ou même de Danilo. Une situation qui commence à agacer en interne, même si un départ du petit italien n’est pour le moment pas encore à l’ordre du jour.

Sous contrat jusqu’en 2024, le hibou devrait aller au moins jusqu’au terme de celui-ci, avec l’ambition de retrouver ses ailes.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires