dans

OM : Alexis Sanchez, le poids lourd tant espéré en attaque ?

Un doublé à Nice annonciateur ?

Alexis Sánchez sous le maillot de l'OM (Icon Sport)
Alexis Sánchez sous le maillot de l'OM (Icon Sport)

Recruté gratuitement le 10 août dernier, Alexis Sanchez n'a pas tardé à montrer l'étendue de son talent du côté de l'Olympique de Marseille. De bon augure pour la suite ? Plus

Les temps changent du côté de l’Olympique de Marseille. Exit les Dieng, Bakambu, Milik. Lors de ce mercato estival, l’OM a fait le pari Alexis Sanchez. Un joueur qui aura 34 ans en décembre prochain mais qui peut rendre encore bien des services. Alors, feu de paille ou vrai départ en fanfare ?

Sanchez, un CV XXL au service de Marseille

Il y a parfois de très belles occasions à saisir sur le marché des transferts. Si les 37 ans de Cristiano Ronaldo ne collent pas avec le projet des dirigeants marseillais, ces derniers n’ont pas hésité à accorder leur confiance à Alexis Sanchez, bientôt 34 printemps. Il faut dire que recruter un attaquant champion d’Espagne avec le Barça, champion d’Italie avec l’Inter Milan, double vainqueur de la FA Cup avec Arsenal et double vainqueur de la Copa America sous les couleurs du Chili, n’arrive pas tous les jours.

Alexis Sanchez sous les couleurs de l'Olympique de Marseille (Icon Sport)
Alexis Sanchez sous les couleurs de l’Olympique de Marseille (Icon Sport)

Bien évidemment, la saison 2016/2017 où il n’avait pas manqué la moindre rencontre de Premier League sous le maillot d’Arsenal, pour un total de 24 buts et 10 passes décisives, semble plus que lointaine pour Alexis Sanchez. Lors de ces trois dernières années, passées du côté de l’Inter, l’international chilien aux 146 sélections (48 buts) ne s’est jamais véritablement imposé et le divorce semblait inévitable. Désormais, l’ancien de Manchester United a posé ses valises à Marseille. Avec 64 matches de Ligue des champions au compteur, il va tenter d’aider l’OM à faire bonne figure en C1. Mais pas que.

Des débuts très prometteurs en Ligue 1

On le disait, alors qu’Arkadiusz Milik est parti en prêt à la Juventus Turin, que Bamba Dieng et Cédric Bakambu n’ont pas les faveurs du coach Igor Tudor, les clés de l’attaque marseillaise ont été confiées à Alexis Sanchez. D’abord remplaçant à Brest, le natif de Tocopilla a participé à la victoire de l’OM face à Nantes. Avant d’être l’artisan majeur du succès des Phocéens, dimanche dernier, sur la pelouse de Nice (0-3). Le Chilien s’étant offert un doublé bien senti.

Aussi, sa connexion avec Dimitri Payet a de suite été palpable. Si le 3-4-2-1 concocté par Igor Tudor a fait la part belle aux pistons que sont Nuno Tavares (3 buts en 4 matches) et l’international français Jonathan Clauss, Alexis Sanchez aura une vraie carte à jouer dans l’axe. Sans oublier Gerson, absent à l’Allianz Riviera, où encore Mattéo Guendouzi, dont l’apport est constant. Prochain test d’envergure le 7 septembre 2022, en Ligue des champions, sur la pelouse des Anglais de Tottenham. Des Spurs qui n’ont pas souvent souri à Sanchez lors de son passage outre-Manche. À lui de lever la malédiction, sous les couleurs de l’OM cette fois.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM)
Personne(s) lié(s) à cet article : Alexis Sánchez
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires