dans

OL : L’Europe peut-elle à elle seule sauver une saison ?

La Ligue Europa de tous les dangers pour Lyon !

Les joueurs de l'Olympique Lyonnais (Icon Sport)
Les joueurs de l'Olympique Lyonnais (Icon Sport)

Modeste neuvième de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais émarge à 11 points de l'OM et d'une qualification directe pour la prochaine Ligue des champions. Dès lors, un titre en Ligue Europa peut-il sauver la saison de l'OL ? Plus

Après deux défaites de suite à la maison, contre Lille et Rennes, Lyon a renoué avec le succès dans son Groupama Stadium à l’occasion de la réception d’Angers (3-2). Mais ce succès étriqué ne permettra pas à l’OL de faire fondre son retard sur les équipes se disputant actuellement les places européennes. Désormais, les Gones pourraient tout miser ou presque sur West Ham et la Ligue Europa.

Le Top 5 à peine accessible pour l’OL

Certes, six points de retard sur la quatrième place, ce n’est pas insurmontable à huit journées de la fin de la saison 2021/2022 de Ligue 1. Néanmoins, l’Olympique Lyonnais n’affiche pas la dynamique attendue pour aller véritablement menacer Strasbourg, Nice, voire Rennes. Pourtant, ces dernières semaines, les hommes de Peter Bosz ont réussi à obtenir plusieurs résultats probants, comme face au Paris Saint-Germain (1-1), Marseille (2-1) ou encore Nice (2-0). Mais en parallèle, il y a de sérieux couacs. On pense aux résultats de décembre, avec un revers à domicile face à Reims, suivi de trois résultats nuls contre Bordeaux, Lille et Metz. Ou plus récemment à cette humiliation face au Stade Rennais (2-4).

Emerson, le latéral gauche international italien de l'Olympique Lyonnais (Icon Sport)
Emerson, le latéral gauche international italien de l’Olympique Lyonnais (Icon Sport)

Difficile d’expliquer les raisons de cette faillite de l’OL. Le coach Peter Bosz a emmené l’Ajax Amsterdam en finale de la Ligue Europa en 2017 ou encore le Bayer Leverkusen en finale de la Coupe d’Allemagne en 2020. Il possède donc certaines qualités reconnues. Même constat dans l’effectif avec des joueurs de grand talent comme Lucas Paqueta, les Français Tanguy Ndombele et Maxence Caqueret, ou encore le champion du monde allemand Jérôme Boateng. Mais la mayonnaise ne prend pas. Seule la Ligue Europa fait office de vrai rayon de soleil pour les Gones. Pourvu que ça dure.

Tout miser sur la Ligue Europa ?

On le disait, le retard accumulé en Ligue 1 est notoire, mais pas irrémédiable. Dès lors, le club de Jean-Michel Aulas doit-il tout faire pour revenir dans la course ou à l’inverse, concentrer ses efforts sur son quart de finale de Ligue Europa face aux Anglais de West Ham ? Difficile à dire, tant le choix est cornélien.

L’Europe est alléchante puisque Lyon n’est qu’à deux marches de la finale. Mais pour y parvenir, il faudra tout d’abord se débarrasser des Hammers, séduisants sixièmes de Premier League anglaise (à égalité avec Manchester United) et qui viennent de sortir le FC Séville. Les Andalous ont remporté l’épreuve en 2006, 2007, 2014, 2015, 2016 et 2020, rappelons-le. Puis, en cas de demi-finale, l’OL pourrait affronter un FC Barcelone en plein renouveau. Là encore, même en cas d’heureuse nouvelle, les Gones pourraient hériter, en finale, du Leipzig de Christopher Nkunku notamment. Autant dire qu’il serait bien hasardeux de miser sa saison sur la Ligue Europa. Mais Lyon a-t-il vraiment le choix ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires