dans

Moqué au PSG, Unai Emery est devenu le métronome de Villarreal

Emery, un entraîneur sous-coté ?

Unai Emery, l'actuel entraîneur de Villarreal (Icon Sport)
Unai Emery, l'actuel entraîneur de Villarreal (Icon Sport)

Entraîneur du Paris Saint-Germain entre 2016 et 2018, Unai Emery n'aura pas laissé un souvenir impérissable dans la capitale. Pourtant, il est aujourd'hui en demi-finale de la Ligue des champions avec Villarreal. Sacrée revanche ! Plus

En demi-finale de la Ligue des champions, il y aura Liverpool, Manchester City, le Real Madrid et… Villarreal. Presque une anomalie sur la papier à ce stade de la compétition. Mais le sous-marin jaune, vainqueur de la Ligue Europa l’an passé, n’a rien volé. La Juventus Turin et le Bayern Munich, récentes victimes des Espagnols, peuvent en témoigner. Le coaching d’Unai Emery fait-il toute la différence ?

Emery, prince à Séville, paria au PSG

Lorsqu’il a posé ses valises au Paris Saint-Germain, le 28 juin 2016, pour prendre la suite d’un personnage comme Laurent Blanc, Unai Emery savait qu’il n’aurait pas la vie facile. Pourtant, l’ancien milieu de terrain de la Real Sociedad ou encore Leganés débarquait avec de solides références en tant qu’entraîneur. À savoir trois titres consécutifs en Ligue Europa avec le FC Séville, dont le dernier en date face à Liverpool. Et un vrai style octroyé à la formation andalouse, illustré par des joueurs de grand talent comme Ivan Rakitic, Kevin Gameiro, Éver Banega, Carlos Bacca ou encore Steven Nzonzi.

Unai Emery, le coach de Villarreal (iconsport)
Unai Emery, le coach de Villarreal (iconsport)

Mais pour la première saison d’Emery sur le banc, le PSG perd son titre de champion de France de Ligue 1. Un titre récupéré dans la foulée. Deux Coupes de France, deux Coupes de la Ligue et autant de Trophées des Champions sont également glanés. Sur la scène européenne, le constat est bien différent. La première saison, Paris finit deuxième de sa poule avant de vivre la fameuse remontada, en huitième de finale, à Barcelone. L’année suivante, le groupe est remporté au nez et à la barbe du Bayern Munich, mais en huitième, c’est cette fois le Real Madrid qui a raison des Parisiens. Et d’Unai Emery par la même occasion, le technicien étant remercié dans la foulée.

De belles choses à Arsenal, encore plus belles à Villarreal

Unai Emery, aujourd’hui âgé de 50 ans, ne met pas bien longtemps à trouver un nouveau point de chute. En effet, Arsenal lui fait confiance pour succéder au monument Arsène Wenger. Une bonne et une mauvaise nouvelle sont au bout du chemin. La bonne, c’est que le club de Londres dispute une finale de Coupe d’Europe pour la première fois en douze ans, en Ligue Europa face à Chelsea. Finale hélas perdue. La mauvaise, c’est le nouvel échec d’Arsenal dans sa quête de qualification en Ligue des champions, pour un petit point. Le début de la saison suivante n’est guère plus réjouissant et Emery quitte ainsi l’Angleterre en novembre 2019.

Au repos jusqu’à l’été suivant, Unai Emery décide de rentrer en Espagne en 2020 où Villarreal lui propose son banc. Avec des débuts remarqués puis le club situé au nord de Valence a remporté la Ligue Europa pour la première fois de son histoire. Il s’agit de la quatrième à titre personnel pour le technicien. Cette saison en Liga, s’il a su tenir en échec le Real et l’Atlético de Madrid à l’aller comme au retour, le sous-marin jaune n’est que septième et loin des places européennes. En Ligue des champions en revanche, Villarreal brille. Avec une qualification épique en huitième de finale. Puis les éliminations de deux cadors, la Juventus Turin et le Bayern Munich, sans perdre aucune des quatre confrontations. Et après ? Unai Emery peut-il emmener Villarreal au bout en Ligue des champions, ce que le Paris Saint-Germain n’est jamais réussi à réaliser ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : Villarreal FC
Personne(s) lié(s) à cet article : Unai Emery
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires