dans

Miura, le plus vieux footballeur professionnel au monde

Mieux que Zlatan Ibrahimovic

Miura, le plus vieux footballeur professionnel au monde
Miura, le plus vieux footballeur professionnel au monde

Kazuyoshi Miura, un footballeur professionnel japonais de 53 ans, a annoncé qu'il comptait jouer au plus haut niveau jusqu'à l'âge de 60 ans. Un incroyable record. Plus

En terme de longévité footballistique au plus haut niveau, on regarde souvent Zlatan Ibrahimovic comme une référence. Pourtant, c’est bien le joueur japonais Kazuyoshi Miura qui détient le record officiel.

Un footballeur globe-trotter

Miura est une véritable légende au Japon. Le joueur de 53 ans (bientôt 54) , compte 89 sélections en équipe nationale et vient de signer un nouveau contrat avec le Yokohoma FC, son club depuis bientôt 15 ans. Au total, ce sera sa 36e saison au sein de l’élite. Il joue depuis une époque où Lionel Messi n’était pas encore né ! Au cours de sa carrière, il a joué en Asie, en Amérique, en Europe et en Océanie. Au Brésil, il a même porté le maillot du légendaire club de Santos, comme le roi Pelé. En Italie, il a joué avec Genoa et à Zagreb en Croatie.

Au Japon, de nombreuses personnes considèrent que « King Kazu » serait l’inspiration du célèbre manga Captain Tsubasa. Mais, celui-ci a été publié avant même qu’il ne soit né. Un détail qui ne semble pas vraiment chagriner les Japonais qui continuent de le considérer comme une idole du ballon rond.

Miura veut continuer plusieurs années

S’il est désormais incapable de jouer tout un match de 90 minutes, Miura continue quand même de faire des étincelles sur le terrain. De quoi lui donner envie de rester encore quelques années. Au moment de signer son nouveau contrat, il a promis de continuer jusqu’en 2027. Il aura alors 60 ans. Inusable.

Miura, le plus vieux footballeur professionnel au monde
Miura ne compte pas pas prendre sa retraite (DR).

Détail important tout de même. S’il joue attaquant, le joueur est encore loin des records établis par Pelé, Cristiano Ronaldo et Messi. Quelques années de plus ne devraient pas y changer grand chose. Au vu de sa popularité peut-être se rêve-t-il en futur homme politique, comme Rivaldo au Brésil ou Chilavert au Paraguay.

Personne(s) lié(s) à cet article : Kazuyoshi Miura
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires