dans

Luis Suárez, une dernière balle dans le barillet du Pistolero

Dernière danse pour l’Uruguayen.

Luis Suárez boucle la boucle à Nacional. Icon Sport
Luis Suárez boucle la boucle à Nacional. Icon Sport

Après 16 ans passés en Europe, Luis Suárez rentre au pays, et boucle la boucle au Nacional, en Uruguay. Légende vivante de Liverpool et du Barça, el Pistolero a été présenté au Gran Parque Central. Plus

Luis Suárez, de retour là où tout a commencé

Chaque carrière est singulière. Celle de Luis Suárez n’est pas encore terminée, mais elle a pris un tournant lorsque l’Uruguayen a décidé de mettre un terme à son aventure européenne pour retourner au pays. Dans une vidéo, el Pistolero avait confirmé un préaccord avec son club de toujours, Nacional, qui s’est finalement concrétisé quelques heures plus tard.

Luis Suárez et ses enfants lors de sa présentation au Nacional. Icon Sport
Luis Suárez et ses enfants lors de sa présentation au Nacional. Icon Sport

Voici donc Luisito de retour là où tout a commencé. Là où il a vécu ses premiers pas en tant que joueur professionnel, avant de rejoindre les Pays-Bas pour y retrouver Sofi Balbi, sa future femme. C’est entouré de cette dernière et de ses trois enfants – Delfina, Benjamin et Lautaro – que Luis Suárez a foulé la pelouse du Gran Parque Central de Nacional. Pour boucler la boucle. Un peu de romantisme dans ce monde de bruts, bien que le Charrua aurait peut-être aimé poursuivre une ou deux saisons de plus dans le Vieux Continent, qu’il connaît presque par cœur.

Légende partout où il est passé

Après des débuts prometteurs à Groningen, c’est finalement à l’Ajax que le Pistolero a commencé à sévir. À Amsterdam, Luisito Suárez aura marqué la bagatelle de 111 buts en 159 matches. Des performances qui lui ouvrent les portes d’Anfield et de Liverpool, où il laissera là aussi une trace indélébile, même s’il ne parviendra pas à remporter la Premier League, pourtant si proche du but en 2014. Transféré au FC Barcelone à l’été 2014 malgré une lourde suspension de neuf matches et de quatre mois, c’est au Camp Nou que l’Uruguayen atteindra le sommet de son art. Aux côtés de ses amis Neymar et surtout Leo Messi, Suárez deviendra le troisième meilleur buteur de l’histoire du Barça avec 194 buts… en 283 buts.

Luis Suarez sous les couleurs du FC Barcelone (Icon Sport)
Luis Suarez sous les couleurs du FC Barcelone (Icon Sport)

Finalement remercié par le club catalan et parti par la petite porte en 2020, il rejoint l’Atlético de Madrid avec qui il aura le bonheur d’être sacré champion d’Espagne, devant le Real Madrid et le FC Barcelone. Parfois à bout de souffle et de plus en plus maladroit, le poids de l’âge aura finalement eu raison du Pistolero, pas conservé par l’Atlético au terme de son contrat. Mais qu’importe, Luisito aura marqué l’histoire de chaque club par lequel il sera passé. C’est désormais chez lui, en Uruguay, que Suárez bouclera la boucle, et préparera ce qui sera certainement sa dernière Coupe du monde.

Personne(s) lié(s) à cet article : Luis Suárez
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires