dans

Ligue des Nations : l’EdF remet le bleu de chauffe face au Danemark

Clairement pas un cadeau pour commencer !

L'EdF s'apprête à disputer quatre matches en ce mois de juin 2022 (Icon Sport)
L'EdF s'apprête à disputer quatre matches en ce mois de juin 2022 (Icon Sport)

Plus de deux mois après, l'Équipe de France va remettre le couvert en ce mois de juin 2022 avec pas moins de quatre matches comptant pour la Ligue des Nations. L'EdF, tenante du titre, aura fort à faire pour son entrée en matière face au Danemark. Plus

On les avait laissés à la fin du mois de mars dernier, avec deux succès en amical face à la Côte d’Ivoire puis l’Afrique du Sud. Retour aux affaires ce vendredi 3 juin 2022 pour les Bleus, face au Danemark au Stade de France (20h45). Après l’avoir remportée l’an dernier, l’EdF fait de cette Ligue des Nations une véritable préparation à quelques mois de la Coupe du monde au Qatar. Mais à l’issue d’une saison très éprouvante pour certains, la France montrera-t-elle son meilleur visage ?

Le Danemark, adversaire de l’EdF aussi au Mondial 2022

Le 26 novembre 2022, au Stadium 974 de Doha, l’Équipe de France disputera son deuxième match de groupe de la Coupe du monde au Qatar contre le Danemark. Ironie du sort, au préalable, les Bleus vont retrouver ces mêmes Danois à deux reprises. Ce vendredi au Stade de France, puis le 25 septembre prochain au Danemark. Histoire de bien se jauger avant une troisième manche qui aura, elle, bien plus de valeur. Mais dans un groupe composé du finaliste du Mondial 2018, et de l’Autriche, l’EdF serait bien inspirée de débuter cette Ligue des Nations par un succès à la maison.

Karim Benzema veut gagner la Coupe du Monde 2022 (iconsport)
Karim Benzema veut gagner la Coupe du Monde 2022 (iconsport)

Autant dire que ce ne sera pas chose aisée face à un surprenant Danemark. La sélection dirigée par Kasper Hjulmand a marqué les esprits lors des éliminatoires du Mondial. Si l’on excepte la défaite finale en Ecosse alors que la qualification était déjà en poche, les Danois ont signé neuf victoires en autant de rencontres. Et ce dans une poule où figurait également… l’Autriche. Sur ces neuf premières journées, les coéquipiers de Yussuf Poulsen, le joueur de Leipzig, ont marqué 30 buts, n’en ont encaissé qu’un seul. L’an passé à l’Euro, malgré la perte de son maître à jouer Christian Eriksen, qui avait frôlé la mort sur le terrain, le Danemark s’était fièrement hissé en demi-finale, battu par l’Angleterre à Londres sans démériter. L’EdF est prévenue.

Quatre matches entre essais et continuité

Sur ce rassemblement de juin, deux joueurs manquent particulièrement à l’appel en Équipe de France. Il s’agit de Paul Pogba et d’Olivier Giroud. Si, pour le premier, les pépins physiques ne sont clairement pas étrangers à cette absence, le second vient d’être sacré champion d’Italie avec l’AC Milan et ne désespère pas de faire son comeback d’ici le Mondial qatari. Outre ces deux cas particuliers, le sélectionneur Didier Deschamps et son staff pourraient miser sur la continuité. Mais avec des Kylian Mbappé et des Karim Benzema à respectivement 52 et 53 matches cette saison, toutes compétitions confondues, la gestion des temps de jeu aura elle aussi son importance. Surtout quand pas moins de quatre rencontres seront au programme en l’espace de dix jours.

C’est pourquoi on pourrait assister à l’éclosion de petits nouveaux en EdF. Le Marseillais Boubacar Kamara, futur joueur d’Aston Villa, devrait ainsi vivre sa toute première sélection. Le vent de fraîcheur porté par les Clauss, Saliba, Guendouzi, Tchouaméni ou encore Nkunku, ne sera certainement pas de trop. L’idée est simple, sur le papier. Il s’agira de s’appuyer sur toutes les bonnes choses entr’aperçues ces derniers mois. Tout en profitant de la répétition des matches pour amener de la nouveauté. Sacré programme !

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires