dans

Le Real Madrid, seule équipe reçue cinq sur cinq dans les cinq grands championnats

Début de saison parfait.

Le Real Madrid a gagné tous ses matches cette saison. (Icon Sport)
Le Real Madrid a gagné tous ses matches cette saison. (Icon Sport)

Champion d'Europe en titre, le Real Madrid a parfaitement démarré sa saison en signant cinq victoires en autant de rencontres en Liga, avec notamment un très grand Vinicius. Plus

Le Real Madrid enchaîne

Le Real Madrid ne s’est pas montré très actif sur le marché des transferts cet été. Seuls Aurélien Tchouaméni et Antonio Rüdiger ont posé leurs valises au Santiago Bernabéu, alors que la grande star attendue – Kylian Mbappé – n’est, elle, jamais arrivée. Pire, l’un des grands artisans des succès du Real ces dernières saisons, Casemiro, a décidé de rejoinre Manchester United. Mais peu importe, le club madrilène tourne parfaitement bien depuis le début de la saison.

Aurélien Tchouaméni, sous les couleurs du Real Madrid. (icon sport)
Aurélien Tchouaméni, sous les couleurs du Real Madrid. (icon sport)

Après une victoire tranquille en Supercoupe d’Europe contre l’Eintracht Francfort (2-0), les hommes de Carlo Ancelotti ont été reçus cinq sur cinq en Liga. Des victoires contre Almeria (1-2), le Celta Vigo (1-4), l’Espanyol Barcelone (1-3), le Betis Séville (2-1) et Majorque (4-1). Des succès à l’extérieur avant de retrouver le Bernabéu lors des deux dernières journées. Point négatif, si l’on oublie le match contre Francfort, le Real encaisse toujours au moins un but. Mais cela ne l’empêche pas d’être leader de Liga, avec deux points d’avance sur le FC Barcelone.

Vinicius, toujours plus fort

Évidemment, ces victoires sont le fruit d’un collectif toujours aussi bien huilé, tiré vers le haut par les arrivées d’Antonio Rüdiger et d’Aurélien Tchouaméni, déjà adulé au Bernabéu. Mais un homme surnage cette saison, Vinicius Jr. Sept buts et cinq matches toutes compétitions confondues et l’impression d’être facile sur le terrain. Percutant et de plus en plus décisif, le Brésilien est l’un des hommes de ce début de saison, avec l’éternel Karim Benzema. En marquant contre Majorque, le Brésilien a fait trembler les filets pour la cinquième fois consécutive. Pas anodin.

L’attaquant auriverde est en train de changer dimension au Real Madrid et pourrait bien basculer dans une autre galaxy lors de la prochaine Coupe du monde. Quoi qu’il en soit, le Real Madrid aura fort à faire le week-end prochain contre l’Atlético de Madrid, toujours sans Benzema. Et face aux Colchoneros, Carlo Ancelotti s’appuyera de nouveau sur son talentueux ailier brésilien, qui fait quelque peu oublier Kylian Mbappé. Pour le moment, la saison du Real est un très long fleuve tranquille.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Real Madrid (Real)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires