dans

Le baromètre Ligue 1 : les notes de la 38ème journée

Clap de fin en Ligue 1 !

Après une dernière démonstration face à Metz, le PSG a pu fêter son nouveau titre
Après une dernière démonstration face à Metz, le PSG a pu fêter son nouveau titre / Iconsport

Ça y est, le championnat de France de Ligue 1 est terminé. Le moins que l'on puisse dire est que la dernière journée a été tendue. Remplie de buts et de suspens, retour sur cette trente-huitième et dernière journée. Plus

La saison 2021/2022 de Ligue 1 a finalement livré son verdict. Avec une dernière journée très prolifique en buts (trente-sept buts en dix matchs), symbole d’une excellente saison, la Ligue 1 nous aura décidément fait vibrer jusqu’au bout. Retour sur les performances de certaines équipes lors de cette dernière journée.

Paris Saint-Germain, une démonstration pour fêter la prolongation (10/10)

Champions depuis maintenant quelques semaines, éliminés des autres compétitions, les Parisiens ne vivaient cette fin de saison qu’autour du feuilleton Mbappé. C’est fait, l’attaquant Français a prolongé dans le club de la capitale pour le bonheur de ses supporters. Les Parisiens ont pu fêter ça face à une pauvre équipe messine qui pouvait encore croire à un miracle. Le PSG s’impose finalement facilement, grâce, entre autre, à un triplé… De Mbappé !

Di Maria, meilleur buteur de l'histoire du club jouait également son dernier match pour le PSG.
Di Maria, meilleur buteur de l’histoire du club jouait également son dernier match pour le PSG / Iconsport

Marseille accroche la Ligue des champions sur le fil (9/10)

Que se serait-il passé si Lens n’avait pas égalisé à la dernière minute ? Combien de temps aurions-nous parlé de la main strasbourgeoise dans les arrêts de jeu alors qu’il ne manquait qu’un but à Marseille ? Nous n’aurons pas besoin de le savoir. En effet, en plus de leur très bon match face à Strasbourg (4-0), les Marseillais ont reçu un petit coup de pouce des Lensois. Ils sont directement qualifiés pour la prochaine Ligue des champions.

Gerson et Ünder, deux grands partisans de la bonne saison marseillaise
Gerson et Ünder, deux grands partisans de la bonne saison marseillaise / Iconsport

Rennes, la bonne saison des hommes de Génésio récompensée (8/10)

L’autre bataille pour l’Europe se jouait entre Rennais, Niçois, Strasbourgeois et Lensois. Ce sont finalement les Bretons qui joueront la Ligue Europa. Grâce à un but tardif de Serhou Guirassy, les Rennais ont réussi à accrocher le nul à Lille (2-2) et éteint les espoirs Niçois. Le Stade Rennais finit donc quatrième et est récompensée du jeu très plaisant qu’ils ont proposé toute cette saison en Ligue 1.

Terrier et Bourigeaud, les deeux grands acteurs de la bonne saison Rennaise
Terrier et Bourigeaud, les deux grands acteurs de la bonne saison Rennaise / Iconsport

Saint-Étienne peut encore croire à la Ligue 1 (Barrages/10)

L’autre grande bataille de la journée consistait à désigner qui jouerait les barrages face à Auxerre la semaine prochaine. Alors que Saint-Étienne n’avait besoin que d’un point, les Verts ont lutté face à une équipe de Nantes finissant la saison en boulet de canon après leur victoire en Coupe de France. C’est finalement un ancien de la maison, Romain Hamouma qui sauvera les hommes de Pascal Dupraz à dix minutes du terme. Les Verts joueront certains de leurs matchs les plus importants de ces dernières années les 26 et 29 mai prochains.

Pour sa dixième saison au club, Hamouma a peut-être sauvé les Verts
Pour sa dixième saison au club, Hamouma a peut-être sauvé les Verts / Iconsport

La Ligue 1, c’est fini ! Metz et Bordeaux (Ligue 2/10)

Cela faisait plusieurs semaines que les supporters des deux clubs n’y croyaient plus. Malgré quelques espoirs dans cette dernière journée (se rapprochant plus du miracle), le couperet est tombé pour les Messins et Bordelais. Les deux clubs joueront la saison prochaine en Ligue 2 et devront lutter pour remonter lors d’une saison où seules deux équipes atteindront l’élite (contre quatre relégués visant à amener la Ligue 1 à 18 clubs). Espérons que ces clubs historiques sauront rapidement rebondir.

Les Bordelais genoux à terre, comme un symbole de cette saison cauchemar
Les Bordelais genoux à terre, comme un symbole de cette saison cauchemar / Iconsport

Cette saison de Ligue 1 nous aura décidément offert beaucoup de spectacles. Avec une moyenne de buts bien au-delà des années précédentes, des équipes surprises très plaisantes à suivre et un suspens jusqu’à la dernière minute, nous avons certainement assisté à l’une des meilleures saisons de l’élite française. Vivement la saison prochaine !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires