dans

LDC : Liverpool – Real Madrid, une finale au parfum de revanche

Les Reds n’ont pas oublié 2018 !

Sadio Mané et Karim Benzema, adversaires en finale de la LDC 2022 (Icon Sport)
Sadio Mané et Karim Benzema, adversaires en finale de la LDC 2022 (Icon Sport)

Ce samedi 28 mai 2022 à 21 heures, Liverpool défie le Real Madrid en finale de la Ligue des champions, du côté du Stade de France. Pour un remake de la campagne 2018 de LDC. Avec une issue identique ? Plus

Clap de fin sur la Ligue des champions version 2021/2022 ce samedi. Un temps programmée en Russie, la finale va donc se tenir au Stade de France de Saint-Denis. Comme quatre ans auparavant, Liverpool et le Real Madrid vont se disputer cette LDC. Si les Reds voudront leur revanche, les Merengues, eux, rêvent d’une cinquième couronne sur la décennie écoulée.

Liverpool pour oublier la Premier League

Jusqu’au week-end dernier, Liverpool pouvait rêver d’un quadruplé historique. Hélas pour eux, les Reds ont échoué d’un rien dans leur quête de Premier League, devancés d’un petit point par Manchester City. Qu’à cela ne tienne, déjà détenteurs de la FA Cup et de la Coupe de la Ligue, sur le territoire national, les hommes de Jürgen Klopp peuvent toujours boucler leur superbe saison de la plus belle des manières, en remportant la Ligue des champions.

Salah a prévenu le Real avant leurs retrouvailles en finale de LDC (iconsport)
Salah a prévenu le Real avant leurs retrouvailles en finale de LDC (iconsport)

Pour en arriver là, Mohamed Salah et ses coéquipiers ont réalisé un parcours de haute volée. Lors de la phase de groupes, ils ont survolé leur poule A, pourtant réputée comme compliquée sur le papier. Six matches, six victoires, l’Atlético de Madrid, ainsi que le FC Porto et l’AC Milan, respectivement champions du Portugal et d’Italie dans la foulée, ont donc tous été battus à l’aller comme au retour. En huitième de finale de cette LDC, Liverpool a tremblé pour sortir l’Inter Milan. En quart, le club de la Mersey a encaissé quatre buts par Benfica mais a assuré l’essentiel. Dans le dernier carré, enfin, la surprise Villarreal n’a rien pu faire, battue à l’aller et au retour. En finale, Liverpool va retrouver une troisième équipe espagnole cette saison. Avec toujours autant de réussite ?

Le Real Madrid, secoué par Mbappé, vise lui aussi un triplé

En face, le Real Madrid sera également en quête d’un triplé. Vainqueurs de la Supercoupe d’Espagne, mais aussi et surtout de la Liga, sans trembler, les Merengues rêvent de terminer sur une Ligue des champions. Il s’agirait de leur septième coupe aux grandes oreilles au XXIe siècle, de la cinquième C1 sur la décennie écoulée. Avec un Karim Benzema au sommet de son art, auteur de 15 buts dont les 2/3 lors de la phase finale, le groupe de Carlo Ancelotti peut clairement y croire.

Surtout que le parcours des Madrilènes force le respect. Malgré une défaite surprenante en poule face aux modestes Moldaves du Sheriff Tiraspol, à la maison de surcroît, le Real a su renverser le PSG en huitième de finale, alors qu’il avait deux buts à rattraper à moins de 30 minutes du terme de la double confrontation. Avant de sortir le tenant du titre, Chelsea, puis un autre cador anglais, Manchester City, à chaque fois en prolongation. Preuve que le mental est là et que l’idée de faire tomber un troisième club d’outre-Manche consécutif est loin d’effrayer les Espagnols. Quelques jours après l’annonce de Kylian Mbappé, espéré avant de prolonger à Paris, ce titre ferait du bien au Real Madrid, assurément.

La finale 2018 de LDC encore dans toutes les têtes

Il y a quatre ans, Liverpool et le Real Madrid s’étaient déjà affrontés en finale de la Ligue des champions, à Kiev, en Ukraine. Ce 26 mai 2018 est encore dans tous les esprits. Malgré une égalisation de Sadio Mané, les Madrilènes, déjà emmenés par un Benzema auteur de l’ouverture du score, l’avaient emporté (3-1). Mohamed Salah, touché à la suite d’un duel musclé avec Sergio Ramos, avait dû quitter ses coéquipiers prématurément. Les Reds seront plus revanchards que jamais. Les Merengues, cette fois sans Ramos, Varane, Navas ou Ronaldo, mais avec encore et toujours leur trident magique du milieu Kroos, Modric, Casemiro, voudront se servir de cette finale 2018 pour retrouver le toit du football européen. Et succéder à un club… anglais, Chelsea.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Liverpool, Real Madrid (Real)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires