dans

L1 : l’OGC Nice inflige une nouvelle raclée à Bordeaux

A croire que la rencontre chaotique contre l’OM et le tumulte médiatique qui s’en est suivi n’avait pas existé…

Le Nice d'Amine Gouiri a fait voler en éclats les Girondins de Bordeaux en Ligue 1, ce samedi 28 août. Icon Sport
Le Nice d'Amine Gouiri a fait voler en éclats les Girondins de Bordeaux en Ligue 1, ce samedi 28 août. Icon Sport

L'OGC Nice n'a fait qu'une bouchée de Bordeaux (4-0), ce samedi 28 août lors de la quatrième journée de Ligue 1. Les Aiglons ont fait exploser les Girondins avant la mi-temps, et ont même ajouté un quatrième but après la pause pour grimper provisoirement à la deuxième place du classement. Plus

Ce Bordeaux encore bancal n’était pas de taille à rivaliser avec cet OGC Nice, qui n’a visiblement pas du tout été perturbé par les incidents de sa précédente rencontre en championnat contre l’OM. Ce samedi 28 août, les Aiglons ont dévoré les Girondins (4-0) lors de la quatrième journée de Ligue 1. Les partenaires d’Amine Gouiri, auteur d’un doublé, avaient déjà infligé le même tarif à Lille (0-4) lors de la précédente journée. Et ils ont aussi accueilli de la meilleure des manières la recrue Andy Delort, dont l’arrivée a été officialisée par le Gym juste avant le coup d’envoi.

Nice s’amuse et plie déjà le match avant la pause

Et puisque c’était jour de fête à Nice ce samedi, chacun a eu droit à sa part de lumière. A commencer par Justin Kluivert, qui a signé son premier but officiel sous ses nouvelles couleurs dès la 7e minute. Le feu-follet néerlandais a tranquillement conclu un excellent travail de Boudaoui (1-0, 7e). Avant cela, Costil avait déjà dû s’interposer deux fois pour repousser la déferlante des locaux (2e, 4e).

Justin Kluivert peut exulter après son premier but en Ligue 1. Icon Sport
Justin Kluivert peut exulter après son premier but en Ligue 1. Icon Sport

Bordeaux a attendu le quart d’heure de jeu pour entrer dans son match. Plus tranchants et entreprenants, les Girondins ont poussé pour égaliser, mais ne se sont jamais montrés réellement dangereux. Tout l’inverse du Gym, qui a fait mouche une deuxième fois au terme de son léger passage à vide. C’est Gouiri, avec un Kluivert encore une fois décisif, qui a tempéré les ardeurs de Bordeaux (2-0, 33e). Et si le Néerlandais a malheureusement été contraint de sortir sur blessure (36e), l’international Espoirs français a continué son récital. Faisant passer Koscielny pour un junior, le jeune attaquant niçois a obtenu un penalty qu’il a lui-même transformé (3-0, 42e sp).

Bordeaux sans réaction, Nice enfonce le clou

Les entrées en jeu de Pembélé et Kalu à la pause n’y ont rien changé : Bordeaux n’avait pas les arguments pour inquiéter l’OGCN. C’est même Nice qui continue à se montrer le plus saignant. Et si Costil se montre solide pour éviter le naufrage de son équipe, le gardien international ne pourra pas empêcher l’entrant Thuram-Ulien d’en ajouter un quatrième pour Nice (4-0, 85e). Le calice jusqu’à la lie.

La fiche du match

Nice 4 – 0 Bordeaux

Buts : Kluivert (7e), Gouiri (33e, 42e sp), Thuram-Ulien (85e) pour le Gym

Nice (4-4-2) : Benitez – Lotomba, Todibo, Dante, Bard – Boudaoui, Lemina, Rosario, Kluivert (36e, Stengs) – Gouiri, Ndoye.

Bordeaux (3-5-2) : Costil – Kwateng, Koscielny, Mangas – Oudin (70e, Zerkane), Otavio, Sissokho (46e, Kalu), Fransérgio, Mensah (46e, Pembélé) – Mara (70e, Adli), Hwang.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Girondins de Bordeaux, OGC Nice
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires