dans

Euro Espoirs : les pépites à suivre pendant le tournoi

Attention les yeux !

Youssoufa Moukoko (Allemagne), Brian Brobbey (Pays-Bas), Riqui Puig (Espagne) et Pedro Gonçalves (Portugal). Photos Icon Sport
Youssoufa Moukoko (Allemagne), Brian Brobbey (Pays-Bas), Riqui Puig (Espagne) et Pedro Gonçalves (Portugal). Photos Icon Sport

L'Euro Espoirs, qui mettra aux prises les meilleurs joueurs de moins de 21 ans à partir de mercredi 24 mars, approche à grands pas. L'occasion de découvrir une sélection des pépites les plus prometteuses qui pourraient exploser lors de la compétition. Attention, talent à tous les étages ! Plus

L’Euro Espoirs débute mercredi 24 mars, pour une phase de groupes qui s’étendra jusqu’au mercredi 31 mars. La suite ? Une phase finale qui se déroulera du 31 mai au 6 juin 2021. L’occasion pour plusieurs jeunes phénomènes du football européen de se révéler et d’enflammer la compétition ! Petit tour d’horizon des petites à suivre tout au long de l’Euro.

L’Espagne compte sur ses perles du Barça

Eduardo Camavinga, Jules Koundé, Houssem Aouar, Boubacar Kamara, Amine Gouiri… La France ne manque pas de diamants, mais les autres équipes ne sont pas en reste. En Espagne, plusieurs pépites formées à la Masia, le centre de formation du Barça, devraient faire régner leur loi. On pense au génial Riqui Puig ou au défenseur polyvalent Oscar Mingueza, titulaire contre le PSG en 8e de finale retour de Ligue des champions (1-1). Le délicieux Marc Cucurella (Getafe), qui a lui aussi été formé au Barça, sera aussi l’un des tauliers de la Rojita. On attend enfin beaucoup de Brahim Diaz, annoncé comme un prodige (prêté à l’AC Milan par le Real Madrid).

Riqui Puig côtoie Lionel Messi au Barça. Icon Sport
Riqui Puig côtoie Lionel Messi au Barça. Icon Sport

Les Pays-Bas et l’Ajax ont plusieurs cadeaux pour vous

Les Pays-Bas ne sont pas en reste. Les Oranje juniors peuvent évidemment compter sur le vivier incroyable de l’Ajax, qui forme et fait exploser chaque année de véritables joyaux. Le phénomène Brian Brobbey (19 ans), une montagne de muscles qui est déjà comparée à Romelu Lukaku, en sera le fer de lance. Et attention si Justin Kluivert, prêté à Leipzig par l’AS Rome, se révèle enfin. Dribbleur fou et explosif, le fils de la légende Patrick Kluivert est un bâton de dynamite qui ne demande qu’à exploser.

Brian Brobbey a déjà marqué en Ligue des champions avec l'Ajax. Icon Sport
Brian Brobbey a déjà marqué en Ligue des champions avec l’Ajax. Icon Sport

Noa Lang, encore un jeune formé à l’Ajax mais qui s’épanouit au FC Bruges, possède le même profil, sauf que lui est actuellement en feu ! Et derrière, les Pays-Bas sont aussi bétonnés. Sven Botman, l’une des révélations de Ligue 1 et véritable roc de la défense du LOSC, ainsi que le prometteur Jürrien Timber (Ajax), veilleront au grain.

Noa Lang
Noa Lang / Icon Sport

L’Angleterre et ses pépites de la Premier League

L’Angleterre, quant à elle, fait partie des favoris, armée de ses nombreux jeunes talents qui font déjà le show en Premier League. Les divins ailiers Mason Greenwood (Manchester United) et Callum Hudson-Odoi (Chelsea) sont les plus connus. Et l’Angleterre ne manquera décidément pas de puissance de feu avec Eberechi Eze (Crystal Palace), Ryan Sessegnon (Tottenham) et Eddie Nketiah (Arsenal). Enfin, l’élégant meneur de jeu d’Arsenal, Emile Smith Rowe, fait forte impression cette saison.

Twitter

Youssoufa Moukoko, l’attraction de cet Euro avec l’Allemagne ?

L’Allemagne, finaliste de l’édition précédente, aura aussi un statut à assumer. Et un joueur retient l’attention de tout le monde : Youssoufa Moukoko. A seulement 16 ans, le diamant brut s’est déjà imposé comme l’attaquant remplaçant du Borussia Dortmund, avec 13 matchs cette saison (et 3 buts au compteur). Il accumule tous les records de précocité, comme le plus jeune joueur de l’histoire de la Bundesliga et de la Ligue des champions.

Youssoufa Moukoko
Youssoufa Moukoko, 16 ans, le prodige du Borussia Dortmund. Icon Sport

Au Portugal, des diamants partout

Jamais avare en immenses talents, le Portugal devrait envoyer du lourd à tous les niveaux. En attaque, c’est Rafael Leão, éphémère attraction du LOSC qui tente de passer un cap à l’AC Milan, qui pourrait en mettre plein les yeux aux amateurs de spectacle. Le jeune Pedro Gonçalves, lui, est déjà le meilleur buteur de D1 portugaise avec le Sporting, devant les cadors du FC Porto et de Benfica donc…

Pedro Gonçalves est le meilleur buteur de D1 portugaise avec le Sporting / Icon Sport
Pedro Gonçalves est le meilleur buteur de D1 portugaise avec le Sporting / Icon Sport

Et ce n’es pas fini : Luis Florentino, que les suiveurs de l’AS Monaco connaissent, pourrait bien en étonner plus d’un. Thierry Correia s’est imposé comme le latéral droit de Valence. Du côté de Porto, Diogo Leite et Fábio Vieira seront les diamants à suivre.

Italie : attention à Patrick Cutrone et Sandro Tonali

L’Italie, rivale de l’Espagne dans le groupe B, est toujours redoutable dans les sélections jeunes. Elle sera à cette occasion emmenée par celui qui est déjà comparé à Andrea Pirlo : Sandro Tonali (AC Milan). L’attaquant de Valence, Patrick Cutrone, est également un pur buteur à surveiller. Le latéral de la Juventus, Gianluca Frabotta, mais aussi Andrea Pinamonti (Inter), Giacomo Raspadori (Sassuolo) et Gianluca Scamacca (Gênes), complètent le tableau. Dans cet Euro espoirs, il y en aura donc pour tous les goûts. Banzaï !

Sandro Tonali
Sandro Tonali – By Icon Sport
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires