dans

Christophe Galtier peut-il vraiment porter le nouveau projet du PSG ?

Un Marseillais dans la ville ?

Christophe Galtier pourrait devenir le prochain entraîneur du PSG. Icon Sport
Christophe Galtier pourrait devenir le prochain entraîneur du PSG. Icon Sport

Christophe Galtier semble être le grand favori pour succéder à Mauricio Pochettino sur le banc du Paris Saint-Germain. Un poste qui ne se refuse pas, même pour un Marseillais. Mais le coach de Nice a-t-il vraiment les épaules pour affronter un vestiaire rempli de stars ? Plus

Galtier, plus qu’un meneur d’hommes

À l’AS Saint-Étienne, il est adulé. Encore aujourd’hui. Passé par le Forez entre 2009 et 2017, Christophe Galtier aura laissé son empreinte à Geoffroy Guichard. C’est sous ses ordres que les Verts ont revécu des soirées européennes, et lutté pour des places plus qu’honorables en Ligue 1. L’ASSE n’a d’ailleurs jamais vraiment réussi à le remplacer. Au LOSC, son passage fut nettement plus court, mais non moins couronné de succès, avec ce titre exceptionnel glané en 2021.

Christophe Galtier pourrait bien quitter Nice pour Paris (Iconsport)
Christophe Galtier pourrait bien quitter Nice pour Paris (Iconsport)

Dans le Nord, il a réussi un coup de maître. Celui de tirer la quintessence d’un groupe certes talentueux, mais a priori pas armé pour disputer le titre de champion de France au PSG. Et pourtant, les Dogues l’ont fait. Avec Nice, Galtier avait bien commencé sa saison, trustant les place du podium, avant de finalement terminer à la cinquième place. Partout où il est passé, « Galette » est parvenu à rassembler, tout en se montrant extrêmement exigeant avec ses joueurs. Un fin tacticien, adepte du 4-4-2 et des transitions rapides vers l’avant. Mais désormais, c’est un niveau encore au-dessus qu’il pourrait atteindre en rejoignant le Paris Saint-Germain.

Le costume du PSG lui ira-t-il trop grand ?

En effet, Christophe Galtier est le favori pour succéder à Mauricio Pochettino sur le banc du PSG. Si le club parisien rêve de Zinédine Zidane, il est entré en négociations avec l’OGC Nice pour libérer l’entraîneur niçois. Il faut dire que Galtier avait particulièrement bien préparé son coup, depuis maintenant des années. Il est l’un des rares entraîneurs à avoir encensé sans relâche le travail des Qataris depuis leur arrivée, souligner la qualité du vestiaire et notamment celle d’un homme : Kylian Mbappé.

Mais les joueurs du PSG sont loin d’être ceux de l’OGC Nice, du LOSC ou de l’ASSE. Les exigences sont bien plus élevées. Il faut être au niveau, et tout de suite. Et sinon, demandez aux Thomas Tuchel ou Mauricio Pochettino, à qui on a rapidement montré la porte de sortie. Pour Galtier, l’offre ne se refuse évidemment pas, mais elle peut aussi être piégeuse. Saura-t-il trouver les leviers pour faire évoluer le vestiaire parisien dans le bon sens ? Son 4-4-2 sera-t-il le système idéal pour le PSG ? Ce qui est sûr, c’est qu’il devra d’abord gérer les hommes avant de gérer les joueurs. Et lorsque vous avez Neymar, Messi et Mbappé, pour ne citer qu’eux, ce n’est pas chose aisée. Le côté copain-copain instauré par Tuchel à son arrivée n’avait pas réellement fonctionner. Pochettino, lui, semblait pieds et poings liés.

Luis Campos, le compère idéal

Pour autant, le challenge est aussi excitant qu’exigeant. Christophe Galtier serait le premier français à entraîner le PSG depuis le départ de Laurent Blanc en 2016. Et pour le Marseillais, la pression sera immense. Habitué à l’exercice des conférences de presse, Galette sera plus que jamais sur le devant de la scène et sous le feu des projecteurs. Pas certain, par exemple, qu’il puisse avoir le même genre de discours que ceux tenus lors de ses passages à Lille ou à Nice. À Paris, jusqu’à présent, la politique est presque plus important que le sportif.

Christophe Galtier, aux côtés de Luis Campos. Icon Sport
Christophe Galtier, aux côtés de Luis Campos. Icon Sport

Et c’est d’ailleurs ce qui vise à être changé avec l’arrivée d’une personne que Christophe Galtier connaît très bien : Luis Campos. Le Portugais fait des pieds et des mains pour convaincre le board parisien de miser sur le coach français, avec qui il a travaillé au LOSC. Galtier trouvera en Campos un bras droit idéal pour se lancer dans le grand bain que représente le Paris Saint-Germain. Car si le Français n’a pas pied, il n’est pas non plus exclu qu’il apprenne petit à petit à nager, accroché au bras du Portugais. Il faut dire que d’autres avant lui, s’y sont noyés.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Christophe Galtier
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires