dans

Christophe Galtier, nouveau système pour une nouvelle vie

Une nouvelle ère commence au PSG.

Christophe Galtier a enfilé son costume de nouveau coach du PSG. Icon Sport
Christophe Galtier a enfilé son costume de nouveau coach du PSG. Icon Sport

Christophe Galtier est enfin le nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain et entame une aventure aussi belle et excitante que dure et exigeante. Le Français a d'ores et déjà dévoilé quelques-uns de ses plans, sans trop en dire... Plus

Galtier, le challenge de sa vie

Christophe Galtier avait sorti son plus beau costume pour se présenter devant la presse en tant que nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain. À la fois ému et fier, comme il l’a lui-même dit, de ses premiers mots sont ressortis un immense respect pour le club qu’il rejoint, mais aussi une prise de conscience de l’immense challenge qui se dresse devant lui. Certainement le plus grand de sa carrière, lui qui n’avait connu que des équipes bâties pour jouer l’Europe, au mieux.

Désormais, il entraînera des immenses stars, et une équipe qui se doit d’être parmi les meilleures d’Europe, chaque saison. Chaque match. Gagner et bien jouer. Et Galtier sait que ses prédécesseurs n’étaient pas des derniers de la classe, loin de là. Pourtant, ils ont touché échoué. Le Français, qui débarque dans ce qui est sur le papier un nouveau projet, peut-il mettre sa patte sur le jeu et l’effectif du PSG ?

Le 4-4-2, c’est fini

Alors évidemment, Galtier a prôné le travail, le respect, l’exigence. Comme partout où il est passé. C’est la base pour réussir, même s’il n’est pas inutile de le rappeler au vu des dernières saisons parisiennes. Mais en conférence de presse, l’ancien coach du Gym a aussi dit qu’il ne fera « aucun compromis » et qu’aucun joueur ne sera au-dessus de l’équipe et du club. Un message subliminal pour certaines stars de l’effectif. Une prise de parole intéressante qui va dans le sens des propos du président Nasser al-Khelaïfi quelques jours plus tôt.

Christophe Galtier en conférence de presse aux côtés de Nasser al-Khelaïfi. Icon Sport
Christophe Galtier en conférence de presse aux côtés de Nasser al-Khelaïfi. Icon Sport

Au PSG, Christophe Galtier va mettre son 4-4-2 aux oubliettes. Il adaptera son jeu et son système à un effectif nettement plus qualitatifs que les précédents. « J’ai la chance d’avoir des joueurs incroyables sur les côtés mais il faut aussi des joueurs au cœur du jeu. Mais il y a une orientation vers une défense à trois », a confirmé l’ancien coach de l’ASSE. Galtier s’appuyera donc sur Achraf Hakimi (à qui le PSG cherche une doublure) et Nuno Mendes, mais aussi sur ses nouvelles recrues. La première, Vitinha, peut-être très intéressante dans un tel système.

Galtier, l’anti-bling-bling ?

La question l’a fait sourire en conférence de presse. Mais dire que le PSG a misé sur Christophe Galtier pour mettre un terme aux paillettes est une hérésie. Unai Emery n’était pas plus ronflant que Thomas Tuchel ou Mauricio Pochettino. Tous, en revanche, ont le profil de jeunes entraîneurs à fort potentiel. Comme Galtier, même si ce dernier a roulé sa bosse en France. Désormais, le Marseillais change de dimension, mais semble conscient de là où il a atterri. Pour lui, l’aventure parisienne commence maintenant. Bling-bling ou pas, le PSG doit retrouver les sommets, et avec la manière.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Christophe Galtier
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires