dans

Aurélien Tchouaméni, des terrains du Haillan au Santiago Bernabéu

Une progression et une explosion fulgurantes.

Aurélien Tchouaméni a rejoint le Real Madrid. Icon Sport
Aurélien Tchouaméni a rejoint le Real Madrid. Icon Sport

Aurélien Tchouaméni s'est engagé avec le Real Madrid pour les cinq prochaines années. L'occasion pour lui de changer totalement de dimensions, et de dresser un premier bilan d'une jeune carrière déjà bien riche. Plus

Bordeaux, un talent et des promesses

La vie d’Aurélien Tchouaméni commence à Rouen, mais sa vie sportive débute, elle, à Artigues-près-Bordeaux. C’est dans la banlieue bordelaise que le jeune gamin fait rouler ses premiers ballons, avant de rejoindre les Girondins de Bordeaux à 11 ans. La tête bien pleine, du talent débordant dans les pieds, et très tôt une promesse du club au scapulaire. Au centre de formation, il se murmure qu’un joueur différent traîne sur les pelouses du Haillan.

Aurélien Tchouaméni a fait ses débuts en professionnel avec les Girondins de Bordeaux. Icon Sport
Aurélien Tchouaméni a fait ses débuts en professionnel avec les Girondins de Bordeaux. Icon Sport

Champion de France U19 en 2017 avec ses deux grands amis Jules Koundé et Zaydou Youssouf, il a finalement attendu l’été 2018 pour faire ses grands débuts en professionnel avec son club formateur. Doté d’une belle technique balle au pied, il grandit à vitesse grand V aux côtés, entre autre, de Jaroslav Plasil. Tchouaméni prendra ensuite de l’épaisseur, devenant un joueur primordial dans le onze bordelais, où il n’y restera finalement qu’une saison et demi, avant de s’envoler vers Monaco.

L’explosion monégasque

Recruté contre 18 millions d’euros à l’hiver 2020 par l’AS Monaco, Aurélien Tchouaméni connaît des débuts compliqués en principauté. Pas vraiment utilisé par Leonardo Jardim, il est aussi victime de l’arrêt brutal de la Ligue 1 provoqué par la pandémie mondiale. Lors de sa deuxième saison, le jeune français gagne au temps de jeu, aux côtés de son jeune coéquipier Youssouf Fofana. Mais c’est finalement en 2021 que le natif de Rouen change de dimension.

Fondamental dans le jeu de l’ASM, il devient incontournable dans le système de Niko Kovac, puis sous les ordres de Philippe Clément. Sa saison 2021/2022 est tout simplement exceptionnelle, avec 50 matches joués, pour cinq buts et trois passes décisives. Des performances qui lui ouvrent les portes de l’équipe de France, avec qui il marquera son premier but en mars dernier, contre la Côte d’Ivoire, au Vélodrome. Tchouaméni est un des grands artisans de la fin de saison en boulet de canon de l’AS Monaco en Ligue 1, finissant troisième, juste derrière l’OM. Et à l’aube de la Coupe du monde, les plus grands clubs frappent logiquement à la porte des dirigeants monégasques pour enrôler le milieu de terrain.

Le rêve merengue de Tchouaméni

Liverpool est le premier club à montrer un grand intérêt pour Tchouaméni, prenant même de l’avance sur ses concurrents, que sont le Paris Saint-Germain et le Real Madrid. Mais lorsque la Maison Blanche a finalement avancé ses pions, le Monégasque n’a pas hésité une seule seconde. Il voulait rejoindre le Santiago Bernabéu. Aussi, les Reds ont vite compris qu’ils ne feraient pas le poids.

Le PSG, de son côté, a tenté le tout pour le tout, offrant plus d’argent à Monaco et un meilleur contrat à l’international français. Mais son choix est fait. C’est le Real Madrid et rien d’autre. En quittant la principauté, contre 100 millions bonus compris, il permet à l’ASM se renflouer ses caisses et de faire une jolie plus-value sur son talentueux joueur.

Aurélien Tchouaméni, sous les couleurs de l'AS Monaco. Icon Sport
Aurélien Tchouaméni, sous les couleurs de l’AS Monaco. Icon Sport

Cette dernière, d’ailleurs, fait aussi les affaires du club qui l’a vu grandir et connaît désormais des heures bien sombres : les Girondins de Bordeaux. Les Marine et Blanc recevront 20% de la plus-value pour un joueur qui aura arpenté en long, en large et en travers les 28 hectares de la plaine des sports du Haillan. Désormais, il posera ses valises au 1, avenida Concha Espina, à Madrid. Pour de belles soirées européennes, pour grandir encore et encore, et devenir l’un des meilleurs joueurs à son poste. Il a tout pour le devenir.

Personne(s) lié(s) à cet article : Aurélien Tchouaméni
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires