dans

Antoine Griezmann, jamais plus de trente minutes ?

Une clause qui change tout…

Antoine Griezmann sous les couleurs de l'Atlético de Madrid (Icon Sport)
Antoine Griezmann sous les couleurs de l'Atlético de Madrid (Icon Sport)

Jamais titularisé cette saison, Antoine Griezmann a pourtant déjà marqué 2 buts en 3 journées de Liga. Un statut de remplaçant qui peut inquiéter à quelques semaines de la Coupe du Monde au Qatar. La faute, principalement, à une clause contractuelle. Plus

Joueur majeur de l’Equipe de France lors du sacre des Bleus en Russie en 2018, Antoine Griezmann peine à retrouver de sa superbe. L’attaquant de 31 ans est actuellement prêté à l’Atlético de Madrid par le FC Barcelone. Mais les Colchoneros, désireux de ne pas payer l’option d’achat du natif de Mâcon, restreignent drastiquement son temps de jeu. Ce qui ne l’empêche pas d’être performant. Jusqu’à quand ?

Un statut de remplaçant qui marche plutôt bien

Sur le papier, ça va beaucoup mieux pour Antoine Griezmann. Au cœur des débats ces derniers mois suite à une incroyable disette, l’ancien crack de la Real Sociedad a déjà marqué deux fois en 82 minutes de jeu cette saison en Liga espagnole. Décisif à Valence lors de la dernière journée de Championnat, le champion du monde français espérait sûrement jouer un autre rôle pour sa deuxième année de prêt dans la capitale espagnole. Hélas pour lui, des éléments qui dépassent le cadre du sportif l’obligent à rester sur le banc la majeure partie du temps.

Antoine Griezmann avec le maillot de l'Equipe de France (Icon Sport)
Antoine Griezmann avec le maillot de l’Equipe de France (Icon Sport)

À l’issue du précieux succès à Valence, avec un but décisif du Français, son entraîneur Diego Simeone a été clair : « Tant que Griezmann répondra de cette manière quand je le fais entrer en jeu, cela continuera ainsi. Je le fais jouer quand je sens qu’il apportera le plus à l’équipe. » Autrement dit, cette situation est amenée à durer. Une situation très paradoxale, où Antoine Griezmann perd du temps de jeu pour retrouver de l’efficacité. Reste à savoir si les discussions avec le Barça seront susceptibles de changer la donne.

Griezmann attend un geste pour jouer davantage

Car concrètement, si Antoine Griezmann est cantonné au banc des remplaçants en ce début de saison, ce n’est pas pour des raisons purement sportives. En effet, en fonction de son temps de jeu, l’offensif aux 42 buts aux 108 sélections en Equipe de France coûtera ou non 40 millions d’euros à l’Atlético de Madrid, soit le montant de son option d’achat automatique. Pour remédier à cela, le Tricolore pourrait baisser considérablement son salaire. Ce qu’il n’est pas disposé à faire. Il pourrait aussi voir le Barça réduire le montant de l’option d’achat, de moitié. Ce qui ne serait pas forcément une immense perte dans la mesure où Griezmann touchera 20 millions d’euros de salaire lors de sa dernière année de contrat en Catalogne, l’an prochain.

Au-delà de toutes ces considérations économiques, Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, doit scruter avec attention la situation d’Antoine Griezmann. En novembre prochain aura lieu la Coupe du Monde 2022, au Qatar, où la France aura un titre à défendre. Nul doute que « DD » aimerait que « Grizou » retrouve un statut de titulaire sous les ordres de Simeone. Histoire de lui offrir la même chose en sélection. Certes, par le passé, on a vu plus d’un joueur disposer de peu de temps de jeu en club et performer en équipe nationale. Mais il s’agit clairement d’un jeu dangereux auquel Griezmann ne peut pas forcément se permettre de jouer.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Atlético de Madrid
Personne(s) lié(s) à cet article : Antoine Griezmann
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires