dans

L1 (J17) : l’OL et Bordeaux se neutralisent dans un match plein d’occasions

L’OL aurait encore pu craquer en fin de match

L'OL, qui a mené deux fois au score n'a pas réussi à prendre le meilleur sur Bordeaux (iconsport)
L'OL, qui a mené deux fois au score n'a pas réussi à prendre le meilleur sur Bordeaux (iconsport)

Ce dimanche 5 décembre, l'OL et Bordeaux se sont neutralisés (2-2) lors du dernier match de la 17ème journée de Ligue 1. Un match avec de nombreuses occasions des deux côtés, mais qui n'arrange ni les Gones, toujours douzièmes, ni les Girondins, qui restent barragistes. Plus

L’OL a débuté le match à la 12ème place du championnat, tandis que les Girondins pointaient à une triste 18ème place. Si le niveau affiché en attaque cette saison par les deux équipes est différent, les lacunes défensives sont quant à elles semblables. L’OL et Bordeaux affichent en effet respectivement 23 et 37 buts encaissés. Après une défaite en toute fin de match face à Reims, l’OL de Peter Bosz avait besoin de se rassurer mais n’a finalement pas réussi à préserver son avantage au score face aux Girondins. Les deux équipes ne remportent qu’un petit point et ne bougent pas au classement.

Des errances et des buts

Le début de match donne raison aux statistiques et dès la 9ème minute, Hwang récupère une bonne passe en profondeur et file seul vers le but lyonnais. Mais c’est bel et bien le portier lyonnais qui s’est imposé dans le duel avec l’attaquant bordelais. Une minute plus tard, c’est au tour des Lyonnais de frapper au but, sans succès. Les Girondins ont bien exploité les failles de la défense lyonnaise avec notamment Oudin qui a frôlé la lucarne de Lopes d’une belle frappe du droit (26′). Et pourtant c’est bel et bien l’OL qui a ouvert le score. Sur le troisième corner obtenu par les Gones, Denayer a profité de l’hésitation de Costil pour placer une tête (0-1, 29′).

Les Girondins n’ont néanmoins pas semblé abattus et ont continué de tenter. Et ils ont eu raison. Sur une superbe passe d’Adli, Elis est remonté sur la droite pour centrer vers Oudin, qui s’est lancé pour réussir à tromper Lopes (1-1, 36′). Un répit qui n’aura été que de courte durée pour les Bordelais. En effet, sur un second ballon, Thiago Mendes a déclenché une lourde frappe aux 20 mètres qui n’a laissé aucune chance à Costil (1-2, 41′). La première période s’est terminée sur la sortie sur blessure de Jason Denayer, apparemment touché au tendon d’Achille.

La triste image de la soirée est la sortie de Jason Denayer sur blessure (iconsport)
La triste image de la soirée est la sortie de Jason Denayer sur blessure (iconsport)

L’OL n’y arrive toujours pas

La seconde période a démarré sur un temps fort lyonnais. Les Gones ont eu plusieurs situations dangereuses mais sans réussir à faire le break (53′, 54′, 56′). Incapable de concrétiser son temps fort, l’OL s’est fait rattraper sur une mésentente entre Guimarães et le jeune Gusto. Parti seul face à Lopes, Elis a remporté son duel pour l’égalisation (2-2, 58′).

Les deux équipes auraient pu prendre l’avantage dans les minutes qui ont suivi. L’OL s’est notamment fait très peur sur un centre de Pembélé contré par Caqueret (79′). Les Gones auraient également pu prendre l’avantage (72′, 85′, 86′) mais n’ont jamais réussi à concrétiser leurs occasions. Pire, ils auraient pu craquer une nouvelle fois en fin de match. Mais une énorme parade de Lopes à bout portant (90’+3) et un gros raté de Gregersen (90’+4) ont sauvé Peter Bosz et ses hommes.

L'OL a eu de nombreuses occasions mais n'y arrive toujours pas (iconsport)
L’OL a eu de nombreuses occasions mais n’y arrive toujours pas (iconsport)

La fiche du match

Ligue 1, 17ème journée

Score : Girondins de Bordeaux 2 – 2 Olympique Lyonnais

Buts : Gusto CSC (36e) et Elis (58e) pour les Girondins // Denayer (29e) et T. Mendes (41e) pour les Gones

Bordeaux (4-3-3) : Costil (cap) – Kwateng, Mexer, Gregersen, Mangas – Lacoux (70′ Fransérgio), Adli (70′ Adli), Onana – Oudin (76′ Dilrosun), Elis, Hwang (77′ Niang).

OL (3-4-2-1) : Lopes – Lukeba, Boateng (76′ Caqueret), Denayer (44′ Da Silva) – Gusto, Guimarães, T. Mendes, Emerson (76′ Toko Ekambi) – Aouar (cap), Shaqiri (66′ Dembélé) – Paquetá.

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires