dans

Ligue Europa, J3 : Monaco réalise le gros coup face au PSV à Eindhoven !

Après avoir servi de punching-ball en seconde période, l’ASM a glissé un uppercut décisif dans les dernières minutes

Monaco est parvenu à arracher la victoire face au PSV à Eindhoven. Icon Sport
Monaco est parvenu à arracher la victoire face au PSV à Eindhoven. Icon Sport

Monaco a réalisé une sacrée performance en triomphant du PSV à Eindhoven (1-2), ce jeudi 21 octobre lors de la troisième journée de la phase de groupe de Ligue Europa. L'ASM, qui avait ouvert le score en première période avant de subir la foudre des locaux, s'est imposée en fin de match grâce à un but de Sofiane Diop. Voilà le club du Rocher leader de son groupe, sans qu'on sache trop comment... Plus

Longtemps, on a cru que Monaco réaliserait le même coup qu’à la Real Sociedad (1-1). Après avoir surpris les locaux et regagné la mi-temps avec un but d’avance, les Français ont craqué et ont passé la seconde période à souffrir. Ce scénario s’est donc répété sur la pelouse du PSV Eindhoven, ce jeudi 21 octobre en Ligue Europa. Mais alors que l’ASM était parvenue à repartir d’Espagne avec un point heureux, elle a cette fois fait encore mieux, en obtenant une victoire inespérée dans les dernières minutes ! Un premier succès à l’extérieur de Monaco en Coupe d’Europe depuis 5 ans, qui permet aux hommes de Niko Kovač de s’emparer de la tête de leur groupe. Décoiffant !

Monaco a éteint le public du PSV Eindhoven. Icon Sport
Monaco a éteint le public du PSV Eindhoven. Icon Sport

Monaco met le PSV K.O

Après 5 minutes de jeu, les hommes de Niko Kovač font (déjà) taire le bruyant Philips Stadion. Le 3-5-2 concocté par l’entraîneur croate fonctionne à merveille, aussi bien en phase défensive qu’en phase offensive. Les pistons Aguilar et Caio Henrique, notamment, embêtent le PSV sur la largeur. La lumière va d’ailleurs venir du Brésilien, auteur d’une somptueuse ouverture pour Boadu, qui bat Drommel (0-1, 20e). Il suffisait que le jeune attaquant néerlandais retourne au pays pour qu’il inscrive son premier but sous les couleurs monégasques.

Vexé, le PSV redouble d’intensité dans son jeu et parvient régulièrement à prendre le dessus sur l’ASM au milieu. Mais le club du sud des Pays-Bas gâche ses opportunités par des erreurs techniques inhabituelles. Et comme la défense de Monaco se montre impériale, les Asémistes acceptent de reculer pour attirer les Boeren dans leur piège.

A la récupération du ballon, les Rouge et Blanc ne se posent aucune question et lancent la flèche Boadu en terre promise. Sauf que l’attaquant néerlandais, qui bénéficie de deux énormes situations en face-à-face (40e, 45e), se montre bien trop tendre au moment de conclure. L’ASM regagne ainsi la pause dans le siège du conducteur, mais avec l’impression d’avoir laissé passer sa chance de prendre le large.

Par deux fois, Myron Boadu a été rattrapé par Armando Obispo alors que l'attaquant de Monaco était face au gardien du PSV. Icon Sport
Par deux fois, Myron Boadu a été rattrapé par Armando Obispo alors que l’attaquant de Monaco était face au gardien du PSV. Icon Sport

La lumière au bout du tunnel pour l’ASM

Et cette désagréable impression va se confirmer après la pause. Comme en première période, le PSV démarre en trombe. Et il est récompensé à l’heure de jeu. Si Monaco s’est tiré une balle dans le pied en perdant le ballon rapidement après un six-mètres, la volée égalisatrice de Gakpo (1-1, 58e) rend justice à la détermination des Boeren, qui contraste avec la léthargie soudaine du club français.

Comme face à la Real Sociedad, Monaco s’éteint complètement après la pause et passe son temps à subir. Les Asémistes n’ont clairement pas d’autre ambition que de repartir d’Eindhoven avec un point. Mais contre toute attente, le PSV laisse la porte ouverte et Monaco réussit à mettre le pied dedans. A deux minutes de la fin du temps règlementaire, Caio Henrique (encore lui) est trouvé dans la surface et signe un centre cadeau pour Sofiane Diop, qui glace le Philips Stadion (1-2, 89e). Il faut se pincer pour le croire, mais ce Monaco si passif est bien leader de sa poule de Ligue Europa devant la Real Sociedad et le PSV.

La fiche du match

PSV 1 – 2 Monaco

Buts : Gakpo (58e) pour les Boeren / Boadu (20e), Diop (89e) pour l’ASM

PSV (4-2-3-1) : Drommel – Mwene, Obispo, Ramalho, Max – Boscagli, Van Ginkel – Gakpo (67e, Bruma), Götze, Madueke (56e, Vertessen) – Carlos Vinícius (87e, Zahavi).

Monaco (3-5-2) : Nübel – Aguilar, Maripan, Disasi (74e, G. Martins), Badiashile, Caio Henrique – Fofana (69e, Matazo), Tchouaméni, Jean Lucas (75e, Diop) – Boadu (70e, Ben Yedder), Volland.

Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Monaco, PSV Eindhoven
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires