dans

LdN : l’Allemagne explose une inquiétante équipe d’Italie !

Rien ne va plus pour les Italiens !

LdN : l'Allemagne explose une inquiétante équipe d'Italie ! (iconsport)
LdN : l'Allemagne explose une inquiétante équipe d'Italie ! (iconsport)

Lors de la quatrième journée de la Ligue des Nations, l'Allemagne s'est très largement imposée à domicile face à une triste équipe d'Italie (5-2). La Mannschaft se relance dans son groupe tandis que la Nazionale continue d'inquiéter. Plus

Non qualifiée pour la Coupe du Monde, l’Italie s’est lancée dans cette Ligue des Nations avec un objectif principal : préparer son équipe pour l’Euro 2024. La Squadra Azzurra n’a pas perdu un seul match dans la compétition avec deux nuls face à l’Angleterre et l’Allemagne et une victoire face à la Hongrie. Ce match retour face à la Mannschaft, au Borussia-Park de Monchengladbach, donne donc l’opportunité aux Italiens de s’envoler en tête du groupe 3 en cas de victoire. De leur côté, les Allemands n’ont pas d’autre choix que de l’emporter. En effet, les hommes de Flick restent sur trois matchs nuls face à l’Angleterre, la Hongrie et donc l’Italie.

Plusieurs centaines de supportrices et supporters italiens ont fait le déplacement pour ce match face à l'Allemagne (iconsport)
Plusieurs centaines de supportrices et supporters italiens ont fait le déplacement pour ce match face à l’Allemagne (iconsport)

Départ canon pour l’Allemagne

Face à un 4-3-3 italien expérimental, la Mannschaft prend le contrôle du match dès le coup d’envoi. Une domination rapidement concrétisée. Décalé côté gauche, Raum centre à ras de terre pour Kimmich. Seul au point de penalty, le milieu de terrain du Bayern Munich contrôle et ajuste Donnarumma du pied gauche (1-0, 10e) !

Déjà devant au score, l’Allemagne continue de dominer les débats. Heureusement pour l’Italie, Donnarumma fait le travail dans son but. D’abord sur une frappe croisée d’Hofmann (33e), puis sur des tirs puissants de Sané (39e) et Werner (40e). En toute fin de première période, rien ne s’arrange pour l’Italie. Bien au contraire. Bastoni déséquilibre Hofmann et ne donne pas le choix à l’arbitre de désigner le point de penalty. Sans trembler, Gundogan vise le milieu du but et transforme (2-0, 45e+4) !

L’Allemagne sans pitié, l’Italie corrigée

Largement supérieure dans tous les compartiments du jeu, l’Allemagne se fait toutefois bouger au retour des vestiaires. Mais les Italiens font encore preuve d’inexpérience en défense. Pour preuve, Müller profite d’un mauvais dégagement de Spinazzola pour tromper Donnarumma du pied droit (3-0, 51e) ! Un quart d’heure plus tard, Gnabry est lancé dans la profondeur et trouve Werner, qui n’a plus qu’à finir (4-0, 68e) ! Les Italiens coulent complètement et se retrouvent un peu plus au fond du trou sur une mauvaise relance de Donnarumma. Gnabry intercepte le ballon, qui atterrit dans les pieds de Werner. Le buteur de Chelsea se retrouve seul face au gardien du PSG et l’ajuste du plat du pied gauche (5-0, 69e) !

Müller enfonce le clou pour l'Allemagne face à l'Italie (iconsport)
Müller enfonce le clou pour l’Allemagne face à l’Italie (iconsport)

La soirée se transforme en cauchemar pour l’Italie, complètement dépassée par les événements. Heureusement, les joueurs de Roberto Mancini sauvent l’honneur grâce à Gnonto, qui reprend un ballon dégagé par Neuer (5-1, 78e). Puis par Bastoni, qui reprend de la tête un corner de Di Marco (5-2, 90e+3). Cela n’empêche pas la Nazionale de se faire punir en Allemagne et d’inquiéter davantage après sa non-qualification pour le Mondial. Les Italiens passent de la première à la troisième place de ce groupe 3, la Hongrie ayant battu l’Angleterre (0-3). De son côté, l’Allemagne se relance après trois matchs nuls décevants et à trois mois des deux dernières journées de cette Ligue des Nations.

La fiche du match

Allemagne – Italie : 5-2
Buts : Kimmich (10e), Gundogan (45e+4 sp), Müller (51e), Werner (68e, 69e) pour l’Allemagne – Gnonto (78e), Bastoni (90e+3) pour l’Italie

L’équipe d’Allemagne : Neuer – Raum, Rudiger, Sule (Tah, 87e), Klostermann – Gundogan (Stach 88e), Kimmich – Hofmann (Gnabry, 64e), Muller (Musiala, 75e), Sane – Werner (Nmecha, 75e)

L’équipe d’Italie : Donnarumma – Calabria, Mancini (Scamacca, 78e), Bastoni, Spinazzola – Frattesi (Caprari, 46e), Cristante, Barella – Politano (Luiz Felipe, 44e), Raspadori (Scalvini, 46e), Gnonto

Équipe(s) liée(s) à cet article : Allemagne, Italie
Personne(s) lié(s) à cet article : Timo Werner
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires