dans

LdC (1/8, aller) : Chelsea cogne Lille et s’ouvre les portes des quarts de finale

Bien trop timide, le LOSC devra réussir un exploit au match retour

Le Chelsea de Kanté n'a pas tremblé pour dominer le LOSC au match aller (iconsport)
Le Chelsea de Kanté n'a pas tremblé pour dominer le LOSC au match aller (iconsport)

Trop vite mené sur un but de Havertz, puis breaké par Pulisic, le LOSC n'a jamais trouvé la solution pour revenir face à une équipe de Chelsea pourtant pas redoutable ce mardi 22 février (2-0). Les Dogues devront réussir un sacré exploit lors de la manche retour pour espérer découvrir les quarts de finale de Ligue des champions. Plus

Chez le champion du monde et d’Europe en titre, les velléités lilloises étaient claires ce mardi 22 février. Pour ce match aller des huitièmes de finale de Ligue des champions, les intentions des Dogues pouvaient se résumer en un mot : tenir. Alors que la carotte du but à l’extérieur n’existe plus, Jocelyn Gourvennec a tenté un pari face à Chelsea. Qu’il a perdu dès les premiers instants. En alignant son équipe en 4-3-3, avec un seul ailier de métier, trois milieux travailleurs et un latéral gauche qui n’en est pas un, le technicien est apparu trop frileux. Et a semble-t-il diffusé ce manque d’ambition à ses joueurs.

En face, Thomas Tuchel avait la recette et les bons ingrédients. En alignant Kai Havertz et Christian Pulisic plutôt que Romelu Lukaku en pointe, l’Allemand a eu le nez creux. Les deux joueurs ont marqué et offert une sérieuse option aux Blues, qui iront à Lille le 16 mars prochain pour composter leur ticket pour le prochain tour.

1,2,3… Havertz

Il ne faut que quelques minutes aux Blues pour secouer le bloc lillois. César Azpilicueta adresse un centre dans les six mètres que Kai Havertz reprend du gauche, sans parvenir à trouver le cadre (4’). Une première très grosse alerte sur des Dogues pas entrés dans leur match et qui semblent ankylosés. Sur la deuxième, l’Allemand trouve cette fois la bonne zone, mais bute sur la détente de Léo Jardim (7’). Sur le corner qui suit, il n’y a personne, et surtout pas la défense menée par José Fonte, pour empêcher déjà l’ancien de Leverkusen de faire se lever Stamford Bridge (1-0, 8’).

Par la suite, après avoir réussi le plus difficile, Chelsea abandonne le ballon à des Lillois qui ne savent qu’en faire. En transitions, les Anglais tentent de piquer. Mais Marcos Alonso frappe sur Jardim au terme d’un renversement de Ngolo Kanté (18′). La riposte des coéquipiers de Renato Sanches est trop timide. Le Portugais, Lillois le plus remuant, tente de loin après un numéro d’équilibriste dans le cœur du jeu (39′).

Pulisic contrarie Lille

Après le repos, Lille tient encore le ballon face à des Blues qui sautent sur la moindre erreur de transmission. Sur l’une d’elle, Havertz frôle les gants de Jardim (59′). Chelsea a beau voir sortir Mateo Kovačić et Hakim Ziyech sur blessure avant l’heure de jeu, les Lillois ne parviennent jamais à allumer la flamme. Et à répondre aux chants de leurs supporters qui remportent le match des décibels qui les oppose aux fans anglais. S’ils sont moins bruyants, les British sont toutefois les seuls à avoir l’occasion de s’enflammer. Sur un contre express, mené à grandes enjambées par Ngolo Kanté, Christian Pulisic est trouvé dans la surface. L’Américain remporte son duel avec Jardim et donne un avantage qui sent bon les quarts de finale à Chelsea (2-0, 63′).

La dernière demi-heure est pénible pour les Lillois, malgré l’entrée en jeu d’Hatem Ben Arfa, averti pour avoir coupé un contre anglais. Dans trois semaines, les Dogues ne devront pas oublier leurs habits de gala cette fois. Il leur faudra remonter deux buts aux champions d’Europe en titre pour découvrir la suite de la compétition…

La fiche de Chelsea – Lille :

Chelsea 2-0 Lille

Buts : Havertz (8′) et Pulisic (63′) pour Chelsea

Le onze de Chelsea (3-4-3) : Mendy – Christensen, Silva, Rüdiger – Azpilicueta (c.), Kovačić (Loftus-Cheek, 51′), Kanté, Alonso (Sarr, 81′) – Ziyech (Ñíguez, 60′), Havertz, Pulisic (Werner, 81′).

Le onze de Lille (4-3-3) : Jardim – Çelik, Fonte (c.), Botman, Djaló (Gudmundsson, 76′) – André, Xeka, Onana (Yilmaz, 65′) – Sanches (Ben Arfa, 81′), David (Zhegrova, 81′), Bamba.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Chelsea FC (CFC), LOSC (Lille)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires