dans

LDC (1/2 retour) : Villarreal a cru en l’exploit, Liverpool en finale !

Les Reds se sont quand même fait peur.

Villarreal a cru en l'exploit, Liverpool en finale ! (iconsport)
Villarreal a cru en l'exploit, Liverpool en finale ! (iconsport)

Vainqueur de Villarreal (2-3), Liverpool s'est qualifié pour la finale de la Ligue des Champions ! Mais les Reds, menés de deux buts à la pause, se sont fait peur face à une valeureuse équipe espagnole. Plus

Villarreal veut croire au miracle

Avant le choc entre le Real Madrid et Manchester City prévu mercredi, la Ligue des Champions 2021-2022 nous offre sa première demi-finale. Villarreal, battu au match aller à Anfield, accueille Liverpool dans l’espoir de réaliser un véritable exploit. En effet, le Sous-marin jaune croit encore à la qualification malgré son retard de deux buts. Car dans son Estadio de la Ceramica, où elle n’a pas perdu depuis novembre 2021, l’équipe d’Unai Emery est capable de tout. Cela s’est vu au tour précédent, où Villarreal a éliminé le Bayern Munich en s’imposant dans son antre (1-0). Les Reds, largement dominateurs à l’aller, sont prévenus.

Les supporters de Villarreal rêvent d'une victoire face à Liverpool etd'une première finale de Ligue des Champions (iconsport)
Les supporters de Villarreal rêvent d’une victoire face à Liverpool etd’une première finale de Ligue des Champions (iconsport)

Liverpool craque, l’exploit en marche !

Entre le 4-4-2 de Villarreal et le 4-3-3 de Liverpool, on s’attend comme la semaine dernière à une attaque-défense, avec des Reds à la baguette et des Espagnols reculés. Sauf que les joueurs d’Unai Emery n’ont pas le choix de marquer et d’attaquer. Et ils le démontrent dès les premiers instants du match. Lancé au second poteau, Capoue redresse de volée un superbe centre d’Estupinan. Dia arrive pleine bourre dans l’axe, devance Van Dijk et ouvre le score (1-0, 3e) !

Le public bouillant de l’Estadio de la Ceramica explose devant le début de match idéal de leur équipe ! De leur côté, les joueurs de Liverpool se retrouvent dans la pire des situations avec ce but encaissé très rapidement. Ces derniers parviennent toutefois à reprendre le contrôle du ballon et tapent même la barre sur un tir lointain de Thiago (14e). Mais globalement, les débats sont équilibrés et les Reds n’ont pas l’air dans leur assiette, surtout défensivement, à l’image d’une perte de balle suivie d’une sortie d’Alisson dans les pieds de Lo Celso. L’arbitre ne siffle pas penalty mais la défense anglaise craque quand même. Capoue, impressionnant depuis le coup d’envoi, centre au second poteau. Coquelin profite de la passivité d’Alexander-Arnold pour sauter plus haut que lui et propulser le ballon dans la lucarne d’Alisson (2-0, 41e) !

Les Français Etienne Capoue et Francis Coquelin sonnent la révolte de Villarreal face à Liverpool (iconsport)
Les Français Etienne Capoue et Francis Coquelin sonnent la révolte de Villarreal face à Liverpool (iconsport)

Luis Diaz remet Liverpool sur les rails

Au bout d’une mi-temps, Villarreal refait déjà son retard et relance complètement cette demi-finale ! En colère, Jürgen Klopp se rue dans les vestiaires pour remotiver ses troupes. Le coach de Liverpool procède même à son premier changement en remplaçant Diogo Jota par Luis Diaz (46e). Coïncidence ou pas, les Reds ne sont plus les mêmes au retour des vestiaires. Les assauts fusent sur les cages de Rulli, sauvé par sa barre transversale sur une frappe déviée d’Alexander-Arnold (55e). Dans leur surface, les Espagnols souffrent, reculent… et craquent. A la limite du hors-jeu côté droit, Fabinho choisit de frapper et glisse le ballon entre les jambes de Rulli (2-1, 62e) !

Métamorphosés par l’entrée en jeu de Luis Diaz, les Reds se retrouvent de nouveau qualifiés ! L’international colombien, lui, est en feu. Deux minutes après trouvé le poteau, Diaz reprend de la tête un centre d’Alexander-Arnold et assomme Villarreal (2-2, 67e) !

L'entrée en jeu de Luis Diaz, buteur, a transformé Liverpool (iconsport)
L’entrée en jeu de Luis Diaz, buteur, a transformé Liverpool (iconsport)

Mané enfonce le clou, c’est fini pour Villarreal

Tout est à refaire pour les hommes d’Unai Emery, qui doivent marquer deux autres buts pour espérer se qualifier. Une tâche qui s’annonce compliquée surtout que les Espagnols montrent des signes de fatigue. Les espaces sont de plus en plus nombreux, comme sur ce long ballon de Keita vers Mané. Rulli loupe complètement sa sortie et l’international sénégalais n’a plus qu’à aller pousser le ballon dans les cages vides (2-3, 74e) !

Les carottes sont cuites pour Villarreal, qui finit la rencontre à dix suite à l’expulsion de Capoue (86e). Les choses se facilitent grandement pour Liverpool dans cette fin de match à sens unique. Les supporters espagnols continuent de soutenir leur équipe et ils ont raison tant elle a su faire trembler les Reds en première période.

Bousculés, voire étouffés en première période, Liverpool a subi la foudre d’une équipe de Villarreal fabuleuse. Mais tout a changé après la pause et notamment l’entrée en jeu de Luis Diaz, qui a transformé le jeu offensif des Reds. Les Espagnols peuvent toutefois être fiers de leur parcours et de leur match, leurs supporters ayant pu croire en l’exploit le temps d’une période. Mais c’est finalement Liverpool, en toute logique sur l’ensemble des deux matches, qui jouera une nouvelle finale de Ligue des Champions, la 10ème de son histoire. Les joueurs de Jürgen Klopp y affronteront le 28 mai prochain au stade de France le vainqueur de l’autre demi-finale, dont le match retour opposera le Real Madrid à Manchester City mercredi soir.

La fiche du match

Villarreal – Liverpool : 2-3
Buts : Dia (3e), Coquelin (41e) pour Villarreal – Fabinho (62e), Diaz (67e), Mané (74e) pour Liverpool

L’équipe de Villarreal : Rulli – Foyth (Aurier, 79e), Albiol, Torres, Estupiñán (Trigueros, 79e) – Lo Celso, Parejo, Capoue, Coquelin (Pedraza, 68e) – Moreno (Chukwueze, 68e), Dia

L’équipe de Liverpool : Alisson – Alexander-Arnold, Konaté, Van Dijk, Robertson (Tsimikas, 80e) – Keita (Jones, 80e), Thiago (Henderson, 80e), Fabinho (Milner, 84e) – Mané, Salah, Jota (Diaz, 46e)

Équipe(s) liée(s) à cet article : Liverpool, Villarreal FC
Personne(s) lié(s) à cet article : Sadio Mané
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires