dans

L1 (J36) : Nantes s’offre le derby et met Rennes sous pression !

Rennes se met la pression dans le sprint final.

L1 (J36) : Nantes s'offre le derby, Rennes dans le dur ! (iconsport)
L1 (J36) : Nantes s'offre le derby, Rennes dans le dur ! (iconsport)

En match en retard de la 36ème journée de Ligue 1, le FC Nantes s'est offert le derby face à Rennes (2-1). La situation se complique pour les Bretons en haut du classement, tandis que les Canaris vivement définitivement une belle fin de saison. Plus

Quatre jours après son sacre en Coupe de France, le FC Nantes doit sortir de l’euphorie et se reconcentrer sur le championnat. Les Canaris n’ont plus grand chose à jouer, les places européennes étant trop loin, mais ils vont avoir un rôle déterminant dans la lutte pour le podium. Rennes souhaite en tout cas, en plus de gagner ce derby, récupérer la troisième place avant d’affronter l’OM ce week-end. Les hommes de Bruno Genesio n’ont donc pas le choix de prendre les trois points. D’abord pour rester au contact des Marseillais, mais aussi parce que Nice est passé devant au classement après sa victoire renversante face à Saint-Etienne (4-2).

Rennes lance le derby

Dans un stade de la Beaujoire privé de sa tribune Loire, punie par la commission de discipline de la LFP, ce derby débute sur un petit rythme. Rennes tente de prendre le jeu à son compte mais tombe sur une équipe de Nantes pas si fatiguée que cela après sa folle soirée de samedi au stade de France. Les Rouge et Noir dominent quand même et montent petit à petit en puissance. Une prise de pouvoir qui se confirme à la demi-heure de jeu. Décalé côté droit, Bourigeaud centre en retrait dans la surface. Sans contrôle, Tait ouvre le score d’un tir croisé du pied droit (0-1, 32e) !

Rennes ouvre logiquement le score après un début de match timide. De leur côté, les Canaris ont de plus en plus de mal à tenir le rythme. Les assauts se multiplient sur les buts de Lafont mais les Nantais tiennent et font même mieux juste avant la mi-temps. Bukari profite d’un flottement dans la défense rennaise pour pénétrer dans la surface. L’ailier ghanéen centre très fort sur Coulibaly, qui égalise de la cuisse (1-1, 45e) !

Le combat fait rage entre Nantes et Rennes dans ce derby (iconsport)
Le combat fait rage entre Nantes et Rennes dans ce derby (iconsport)

Second poteau… Pallois !

Avec ce but encaissé avant la pause, les Rennais gâchent leur bonne première période. Et bizarrement, les Rouge et Noir paraissent beaucoup plus empruntés en seconde période. Tait et Laborde font frémir la Beaujoire mais à part ça, les Canaris sont de moins en moins inquiétés défensivement. Et comme en première période, les Bretons sont surpris par une équipe nantaise pleine de ressources. Suite à un corner joué à deux, Blas centre au second poteau pour… Pallois. Le défenseur nantais envoie une incroyable reprise de volée du pied gauche au fond des filets (2-1, 71e) !

De manière surprenante, après ce qu’on a vu de sa part cette saison, l’équipe de Rennes ne montre aucun caractère. Les Bretons ne donnent pas l’impression de pouvoir inverser la tendance dans ce match, encore plus depuis le but de Pallois. Les Canaris n’ont donc pas vraiment de mal à conserver leur avance en fin de match.

Devant au score en première période, le Stade Rennais a complètement lâché la rencontre, surpris par l’égalisation nantaise avant la pause. Les hommes de Genesio n’ont pas su prendre le dessus en seconde période face à des Canaris décidément étonnants. Y compris après une victoire en Coupe de France et un seul véritable entraînement depuis. En tout cas, Rennes a perdu très gros à la Beaujoire. Le podium s’éloigne pour les Rouge et Noir, désormais à la 5ème place de la Ligue 1 à deux journées de la fin. Un sursaut d’orgueil est attendu ce week-end lors du choc de la 37ème journée de Ligue 1 face à l’OM. De son côté, le FC Nantes a le sourire. Les Canaris peuvent encore finir dans le top 7 de la Ligue 1 s’ils gagnent leurs deux derniers matches. A commencer par celui de samedi face à Lyon.

La fiche du match

FC Nantes – Stade Rennais : 2-1
Buts : Bukari (45e), Pallois (71e) pour Nantes – Tait (32e) pour Rennes

Le XI de Nantes : Lafont – Corchia, Castelletto, Pallois, Fabio – Bukari, Moutoussamy, Cyprien – Geubbels, Coulibaly, Blas

Le XI de Rennes : Gomis – Traoré, Omari, Santamaria, Truffert – Bourigeaud, Martin, Majer, Tait – Terrier, Laborde

Équipe(s) liée(s) à cet article : FC Nantes, Stade Rennais
Personne(s) lié(s) à cet article : Nicolas Pallois
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires