dans

L1 (J26) : Monaco se saborde et s’incline en toute fin de rencontre face à Reims !

Encore un échec pour les Monégasques !

Le Stade de Reims crée la surprise et s'impose au Louis II contre l'AS Monaco. Icon Sport
Le Stade de Reims crée la surprise et s'impose au Louis II contre l'AS Monaco. Icon Sport

Devant au score une bonne partie du match, l'AS Monaco se saborde et s'incline sur sa pelouse contre le Stade de Reims (1-2). Un nouvel échec pour les hommes de Philippe Clément, qui pourraient voir les places européennes s'éloigner. Les Rémois se rapprochent du maintien. Plus

Monaco à l’initiative, Reims en contre

Après deux matches nuls consécutifs face à Lorient et Bordeaux, l’AS Monaco devait se refaire une santé contre le Stade de Reims, sans Aurélien Tchouaméni et Caio Henrique, suspendus. Entreprenants, les hommes de Philippe Clément se créent la première grosse occasion, et pensent ouvrir la marque grâce à Gelson Martins, signalé hors-jeu (7′). Peu de temps après, Maxime Busi est proche de tromper son propre gardien en tentant de dégager le ballon.

D’abord acculés, les Rémois réagissent par l’intermédiaire de Matusiwa et Van Bergen, mais Alexander Nübel s’interpose face aux attaquants champenois (30′ et 31′).

Hornby trouve la barre, Ben Yedder la faille

Sofiane Diop, une nouvelle fois très remuant avec l'AS Monaco. Icon Sport
Sofiane Diop, une nouvelle fois très remuant avec l’AS Monaco. Icon Sport

Reims se révolte en tout début de deuxième période. Bien servi par Ghislain Konan, Fraser Hornby décoche une merveilleuse frappe du droit qui vient s’écraser sur la barre transversale de Nübel (46′). Une énorme occasion qui aura eu le mérite de réveiller les Monégasques. En réaction, les hommes de Philippe Clément parviennent finalement à ouvrir la marque grâce au meilleur buteur de Ligue 1, Wissam Ben Yedder. L’international français a converti un caviar de Sofiane Diop pour débloquer le compteur monégasque (1-0, 55′). C’est le quinzième but de la saison de l’ancien joueur du Séville FC.

Ben Yedder est d’ailleurs tout proche de doubler la mise quelques instants plust tard, mais sa magnifique reprise du droit vient heurter le poteau gauche de Rajkovic (58′).

L’ASM se saborde, Reims savoure

D’abord en contre puis en confisquant le ballon aux Monégasques, les Rémois tentent de pousser pour égaliser. Mais les hommes d’Oscar Garcia sont maladroits devant la surface de l’ASM. Jean Lucas, sur une perte de balle rémoise à l’entrée de la surface, a le 2-0 dans les pieds, mais enlève sa frappe (81′). La fin de rencontre est décousue. Nübel sauve l’ASM devant Mbuku, avant de craquer quelques instants plus tard sur un corner du Stade de Reims. Kevin Volland, de la tête, trompe son propre gardien et permet aux Rémois d’égaliser (1-1, 85′).

Réduit à dix après l’expulsion bête de Jean Lucas en toute fin de rencontre, les Monégasques craquent une deuxième fois dans le bout du temps additionnel. Sur un super travail de Zeneli, Mbuku crucifie Alexander Nübel et l’AS Monaco (1-2, 90+3). Après avoir maîtrisé une bonne partie de la rencontre, les hommes de Philippe Clément s’inclinent finalement dans les derniers instants du match. Monaco enchaîne une troisième contre-performance consécutive en Ligue 1 et pourrait voir l’Europe s’éloigner. Pour Reims, avec 31 points, c’est un pas de plus vers le maintien.

Coup d’envoi décalé

L’Ukraine dans toutes les têtes, a fortiori au stade Louis II, où l’AS Monaco est sous pavillon russe depuis décembre 2011 et le rachat du club de Dimitri Rybolovlev. En signe de protestation contre la guerre déclarée par la Russie en Ukraine, le Stade de Reims a décidé de décaler de cinq minutes le coup d’envoi de la rencontre contre les Monégasques, demande acceptée par le club de la principauté. En effet, le club rémois compte dans les rangs de son équipe féminine une joueuse ukrainienne, Tanya Romanenko, dont la famille est toujours coincée en Ukraine. « Nous avons voulu symboliquement montrer que nous sommes en désaccord » avec la guerre en Russie, a déclaré le président du Stade de Reims, Jean-Pierre Caillot, au micro de Prime Video.

Fiche du match

26ème journée, Ligue 1 Uber Eats

Stade Louis II, Monaco

Résultat : Monaco 1 – 2 Reims

Arbitre : Benoît Millot

Buts : Ben Yedder (55′) pour l’AS Monaco, Volland (CSC, 85′) et Mbuku (90′) pour le Stade de Reims.

Expulsion : Jean Lucas (89′)

Monaco : Nübel, Vanderson, Disasi, Maripan, Jakobs, Jean Lucas, Fofana (Matazo, 80′), Martins (Akliouche, 78′), Diop, Volland (Matsima, 90′) et Ben Yedder.

Reims : Rajković, Busi, Munetsi, Faes, Konan (Adeline, 65′), Matusiwa, Lopy (Zeneli, 80′), Locko, Flips (Doumbia, 73′), Van Bergen (Kebbal, 73′), Hornby (Mbuku, 65′).

Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Monaco, Stade de Reims
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires