dans

L1 (J22) – l’OM terrasse Lens et retrouve la deuxième place

Bakambu n’a pas traîné pour se montrer décisif sous ses nouvelles couleurs !

Marseille a dominé Lens ce samedi 22 janvier (iconsport)
Marseille a dominé Lens ce samedi 22 janvier (iconsport)

Dominateur dans tous les domaines, l'OM a décroché un convaincant succès à Lens ce samedi 22 janvier (0-2). Grâce à un penalty de Payet et un but de Bakambu pour sa première, les Marseillais retrouvent la deuxième place de Ligue 1 et mettent les Lensois à sept points. Plus

Sans numéro 9 au coup d’envoi mais pas sans idées, l’OM a remporté à Lens un choc de haut de tableau ce samedi 22 janvier (0-2). Dans le Nord du pays, les Marseillais se sont rendus le match facile en prenant les Lensois à la gorge et en imposant leur jeu et leur rythme. Trop fort pour des Sang et Or qui n’ont jamais semblé en mesure de revenir, Marseille enchaîne une cinquième victoire consécutive loin du Vélodrome grâce à un penalty de Payet et un premier but pour sa première de Bakambu. Sampaoli et son groupe retrouvent la deuxième place de Ligue 1, que Nice tentera de leur ravir demain, à Metz.

Marseille trop puissant pour Lens

On ne joue que depuis cinq minutes quand William Saliba prive déjà Seko Fofana d’un face à face avec Pau López. Sur une ouverture de Jonathan Clauss, le défenseur réussit à passer son pied avant que le milieu ne parvienne à armer sa frappe. Cette première situation ne donne pas le ton de la suite des débats. Après une première tentative cadrée signée Cengiz Ünder (5′), l’OM prend le contrôle et impose sa maîtrise à son hôte. Habitués à faire souffrir leur adversaire dans l’intensité, les Lensois tirent la langue devant les séquences de possession marseillaises.

Mattéo Guendouzi a brillé lors de Lens - Marseille (iconsport)
Mattéo Guendouzi a brillé lors de Lens – Marseille (iconsport)

Absents des débats, ils ne doivent qu’à une intervention divine de ne pas être menés. Valentin Rongier fracasse la barre avant que le ballon ne frappe le dos de Wulkier Faríñez puis… le poteau (29′). Passés proches du but casquette, les Nordistes craquent finalement après trente minutes passées sur les talons. Sur un contre éclair, Ünder cherche Mattéo Guendouzi, en démonstration, déséquilibré par Facundo Médina dans la surface. Capitaine et « faux neuf », Dimitri Payet transforme et récompense l’excellente entame olympienne (0-1, 34’).

Derrière au score, Lens n’a plus rien à perdre et lâche enfin les chevaux. Après un déplacement malin dans le dos de la défense, Florian Sotoca bloque toutefois sur la bonne sortie de Pau López (37’). L’action donne des idées aux Sang et Or. Dans l’axe encore, Wesley Saïd est trouvé, mais l’attaquant se précipite et n’accroche pas le cadre (40′).

Bakambu était pressé

Après le repos, Lens affiche un visage plus conquérant, à des années lumières de celui du premier acte. Si Payet dégaine le premier (54′), le Racing se montre le plus dangereux sur corner. Après une déviation de Médina au premier poteau, Guendouzi sauve du bout du pied alors que Saïd rôdait au second poteau, prêt à mordre dans le ballon qui lui arrivait dessus (55′). Payet, encore, réplique sur coup franc. Botté en force, il oblige Faríñez à une intervention décisive pour maintenir son équipe dans le coup (66′).

Farinez a plié deux fois face à l'OM ce samedi (iconsport)
Farinez a plié deux fois face à l’OM ce samedi (iconsport)

Moins dominateurs, les Marseillais laissent les Lensois venir en contrôlant, peu inquiétés par les entrées des jeunes pousses du Racing. Jorge Sampaoli lance lui Cédric Bakambu, plutôt qu’Arkadiusz Milik, pour sa première avec l’OM et après 75 minutes sans 9 de métier. S’il commet une faute sur sa première touche, l’attaquant congolais fait mouche sur la deuxième. Après une talonade pour Guendouzi, il invite son coéquipier à le servir dans la profondeur avant de tromper Faríñez au premier poteau (0-2, 77′). De quoi donner au score une dimension plus fidèle à la supériorité de Marseillais de nouveau deuxièmes de Ligue 1. Pour quelques heures au moins.

La fiche de Lens – Marseille

Lens 0-2 Marseille

Buts : Payet (34′, sp) et Bakambu (77′) pour Marseille

Le onze de Lens (3-4-3) : Faríñez – Gradit, Danso, Médina (Jean, 83′) – Clauss (Berg, 83′), Doucouré, Fofana, Frankowski – Kakuta (Pereira, 83′), Sotoca (Da Costa, 60′), Saïd (Baldé, 65′).

Le onze de Marseille (4-1-4-1) : López – Rongier, Saliba, Ćaleta-Car, Peres – Kamara – Ünder, Guendouzi, Gerson (Lirola, 75′), Henrique (Bakambu, 75′) – Payet.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM), RC Lens
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires