dans

L1 (J21) : trop longtemps à dix, le LOSC repris par l’OM au Vélodrome

Un scénario qui donnera des regrets aux deux équipes !

L'OM et le LOSC se sont accrochés en clôture de la 21ème journée de Ligue 1 (iconsport)
L'OM et le LOSC se sont accrochés en clôture de la 21ème journée de Ligue 1 (iconsport)

À dix pendant une heure après la sortie d’André, le LOSC, bien lancé par Botman, a longtemps résisté au siège marseillais dans le choc de la 21ème journée de Ligue 1. Mais après avoir serré les dents, les Lillois ont plié sur un bijou d’Ünder et se contentent d’un nul qui donnera des regrets aux deux équipes. Plus

Au Vélodrome, Lille est passé tout proche du très gros coup ce dimanche soir. Longtemps devant grâce à Botman et en maîtrise face à des Marseillais gênés par l’organisation lilloise, le LOSC doit finalement se contenter d’un point, qui le comblera certainement après avoir évolué une heure en infériorité numérique. Remis sur les rails par Ünder, l’OM a trop longtemps semblé incapable de bousculer les Nordistes et se satisfera de son côté d’éviter la défaite en conclusion d’un week-end qui a vu les autres prétendants à l’Europe s’imposer. S’ils comptent désormais deux points de moins que Nice, les Marseillais continuent de se montrer dans les rétroviseurs de l’OGCN, avec une rencontre de plus à jouer. Pour Lille, qui reprend à Lyon la 10e place, la remontée au classement attendra.

Botman douche l’OM

Le début de match suit la physionomie attendue. L’OM prend le contrôle du ballon et cherche à mettre sous pression d’entrée le bloc lillois. Rapidement, les Phocéens se libèrent des espaces sur les côtés et Cengiz Ünder en profite pour centrer. À la réception, Gerson est repris par un retour en catastrophe de Benjamin André (8’). Si l’arbitre ne siffle pas ce contact, ils sont nombreux sur la pelouse du stade Vélodrome et hachent la partie. Dans un rapport de force qui plaît aux Lillois, les Dogues piquent en contre.

Burak Yilmaz alerte ainsi rapidement Pau López d’une frappe puissante (15′). Si la main du portier espagnol est ferme, elle est loin de la tête de Sven Botman sur le corner qui suit. Dans une défense apathique, le Néerlandais n’a pas besoin de sauter bien haut pour smasher son ballon et doucher les Marseillais (0-1, 16’).

André et le LOSC voient rouge

Marseille est ensuite tout proche du KO mais Pau López brille encore. Après un festival de Renato Sanches, Burak Yilmaz est trouvé au second poteau, mais sa tête bute sur l’excellente intervention du gardien (22′). À l’opposé, Ivo Grbić n’est pas en reste et répond à son homologue en détournant une tentative de Dimitri Payet sur coup franc et en se montrant déterminant sur le corner qui suit (29′). Face à la pression marseillaise, André craque et tire une balle dans le pied de Lillois jusque-là bien dans leur match. En trois minutes, le milieu écope de deux cartons jaunes et laisse son groupe jouer à dix. Mais même en infériorité numérique, Lille continue de mener des contres qui éparpillent la défense marseillaise. Sur l’un d’eux, Jonathan Bamba envoie une frappe lourde, détournée par López (40′).

Ünder avait la clé du coffre-fort lillois

Forcés de subir un peu plus le jeu, les Dogues font bloc face au siège marseillais. Mais en manque d’idée, de vitesse et de qualité dans les transmissions, les locaux ne font pas suffisamment douter leurs adversaires, sous les yeux de Cédric Bakambu, pas qualifié pour ce match. Comme à Bordeaux le week-end dernier, Cengiz Ünder est l’homme le plus remuant et est à l’origine de l’action menant à une tête trop propre de Gerson dans les bras de Grbić (59′). Par sa justesse, Payet fait aussi souffler un danger permanent et son bon ballon pour Milik est dévié du bout du crâne par Botman (60′).

Celui de Yilmaz dix minutes plus tard est lui bien repris par Bamba, buteur finalement frustré par la VAR. Au terme d’un contre brillamment initié par David, le second but lillois est refusé en raison d’un hors-jeu du Turc (70′) Dans la surface opposée, l’autre international turc de la partie est bien plus en réussite. Après son but historique à Bordeaux, Ünder délivre un bijou dans le petit filet de Grbić après un corner joué à deux. D’une frappe enroulée, l’ailier, pas gêné par la défense, remet tout le monde dos à dos (1-1, 75′).

Rassérénés par ce coup de pied décisif, les Marseillais poussent pour arracher un succès. D’autant qu’une victoire mettrait les Lillois à onze points. Gerson est tout proche de forcer la décision en puissance, mais sa reprise de volée tutoie le poteau (80′). Dans les dernières secondes, un sauvetage sur la ligne puis deux nouvelles interventions de Grbić sauvent finalement le bon point du LOSC.

Après avoir longtemps eu peur d’être le grand perdant de la 21ème journée, l’OM, toujours 3ème, devra s’en contenter.

La fiche de OM – LOSC

Marseille 1-1 Lille

Buts : Ünder (75′) pour Marseille ; Botman (15′) pour Lille

Carton rouge : André (31′) à Lille

Marseille (3-3-3-1) : López – Saliba, Ćaleta-Car (Rongier, 68′), Peres – Lirola, Guendouzi, Kamara – Ünder, Gerson, Payet – Milik (Harit, 84′).

Lille (4-4-2) : Grbić – Çelik, Fonte, Botman, Reinildo – Sanches (Xeka, 90’+1), André, Onana, Bamba (Lihadji, 84′) – David, Yilmaz (Gudmundsson, 72′).

Équipe(s) liée(s) à cet article : LOSC (Lille), Olympique de Marseille (OM)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires