dans

L1 (J17) : le LOSC s’impose face à Troyes grâce à un excellent Jonathan David !

L’entrée du Canadien a été décisive

Le LOSC s'est imposé (2-1) contre l'ESTAC Troyes en 17ème journée de Ligue 1 (iconsport)
Le LOSC s'est imposé (2-1) contre l'ESTAC Troyes en 17ème journée de Ligue 1 (iconsport)

Le LOSC s'est imposé ce soir grâce à Jonathan David face à l'ESTAC Troyes et confirme sa bonne passe avant d'affronter Wolfsburg en Ligue Europa la semaine prochaine. Plus

Douzième après sa victoire face à Rennes ce mercredi, le LOSC affrontait ce soir l’ESTAC Troyes dans le cadre de la 17ᵉ journée de Ligue 1. Les nordistes, qui avaient fait tourner leur effectif, ont confirmé leur bonne passe avant d’affronter Wolfsburg en Ligue Europa la semaine prochaine. Le champion de France en titre grimpe temporairement à la septième place du championnat. En souffrance pendant la première période, les Lillois ont fait craquer Troyes grâce à une excellente rentrée de Jonathan David.

Le LOSC a souffert en première période

Le match a démarré sur un bon pressing des Dogues. Les joueurs de Josselyn Gourvennec souhaitait couper les lignes de passes et la relance troyenne. Un plan qui semblait fonctionner jusqu’à la 6ᵉ minute et un corner obtenu par Troyes après une offensive sur le côté droit. Dingomé a récupéré le bon centre de Tardieu et déclenché un bijou de reprise de volée qui a trompé Grbic (0-1). Les Lillois ont bien tenté de répondre. Notamment avec une frappe lointaine de Celic (17′) qui passait au-dessus du but de Gallon, ainsi qu’un contre bien emmené par Sanches mais qui ne réussissait pas à ajuster son centre (22′) alors que Yilmaz et Ikoné étaient libres dans la surface.

Dingomé a ouvert le score pour Troyes avec le but de la soirée sur une superbe reprise de volée du gauche (iconsport)
Dingomé a ouvert le score pour Troyes avec le but de la soirée sur une superbe reprise de volée du gauche (iconsport)

Les Dogues se sont globalement retrouvés bloqués dans les relances par un bon pressing qui avait changé de camps. Lille est tout de même monté en puissance avant la pause avec plusieurs occasions (36′, 39′, 45′ et 45’+3). Finalement, l’action la plus dangereuse du LOSC est venue d’une tête à bout portant de Yilmaz sur corner, mais bien repoussée par un superbe réflexe de Gallon (28′).

Jonathan David, l’homme providentiel

Au retour des vestiaires, les Lillois ont concrétisé leur domination de la fin de première période. Moins de trois minutes après la reprise (48′), André délivrait une superbe passe dans la profondeur pour Jonathan David qui égalisait (1-1). Les Nordistes ont confirmé leur bon retour avec plusieurs occasions (34′, 36′) face à des Troyens qui avaient du mal à repousser leurs offensives. Ils auraient en revanche pu se faire surprendre par Kouamé sans une magnifique horizontale du de Grbic (60′).

Lille a égalisé dès le retour du vestiaire grâce à un excellent appel de Jonathan David qui a trompé Gallon (iconsport)
Lille a égalisé dès le retour du vestiaire grâce à un excellent appel de Jonathan David qui a trompé Gallon (iconsport)

Même si Troyes a réussi à reprendre ses esprits ensuite en défendant un peu mieux, ils n’ont finalement rien pu faire face aux offensives lilloises. Et c’est finalement Jonathan David, encore lui qui a permis au LOSC de prendre l’avantage (85′). Bien lancé sur la droite, le Canadien a tenté un centre qui a fini par être poussé par Giraudon dans son propre but. Le LOSC s’est fait peur, mais s’impose grâce à l’homme en forme du moment en championnat.

La fiche du match

Ligue 1, 17ème journée

LOSC 2 – 1 ESTAC Troyes

Buteurs : Dingomé (6e), Giraudon (85e, CSC) / David (48e)

La composition de Lille : Grbic – Reinildo, Fonte, Djalo, Celik – Ikoné (Yazici), André (Onana), Xeka (David, 48e), Bamba (Gomes) – Sanches, Yilmaz.

La composition de Troyes : Gallon – El Hajjam, Giraudon, Salmier – Baldé (Touzghar), Chavalerin (Suk), Tardieu, Kouame, Kabore (Biancone) – Dingomé (6e, Chambost), Ripart (Koné).

Équipe(s) liée(s) à cet article : LOSC (Lille), Troyes (ESTAC)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires