dans

L1 (J16) : L’OL, très peu inspiré, s’incline en toute fin de match face à Reims

Un match sans grand spectacle.

Reims piège l'OL et s'impose en toute fin de match (iconsport)
Reims piège l'OL et s'impose en toute fin de match (iconsport)

Dans un match sans public et sans spectacle, Reims a réussi un grand coup en piégeant un OL sans idées. Les Rémois ont attendu la toute fin de match pour s'imposer (1-2). Plus

L’OL recevait ce soir Reims dans le cadre de la 16ᵉ journée de Ligue 1. Et c’est dans un stade vide, suite aux incidents survenus lors de la rencontre face à l’OM, que l’OL s’est incliné deux buts à un. Sans grandes idées, les Lyonnais ont craqué en toute fin de match sur un énième contre rémois. Les deux équipes restaient sur une victoire lors de la précédente journée de championnat. Lyon termine donc la soirée 10ᵉ au classement, trois points devant Reims (14ᵉ).

Le match s'est joué à huis-clos suite aux débordements du match précédent face à l'OM (iconsport)
Le match s’est joué à huis-clos suite aux débordements du match précédent face à l’OM (iconsport)

Un OL dominateur, mais sans idée

Les Gones ont signé la première tentative du soir avec un centre d’Emerson qui n’a pas trouvé preneur. Les Lyonnais marquent leur supériorité technique dès les premières minutes en gardant la possession malgré un bon pressing des joueurs de Reims. Ces derniers privilégient le jeu en contre. Et ce sont bien eux qui ont eu la première véritable action dangereuse avec un bon centre coupé dans la surface par Anthony Lopes (16′), même s’il y avait hors jeu.

C’est ensuite au tour des Lyonnais de se montrer dangereux, par Caqueret (19′) parti sur la droite, qui centre bien, mais son ballon est bien capté par le gardien rémois Rajkovic. Quelques minutes plus tard, c’est Toko Ekambi, bien parti sur sa gauche, qui centre mais ses coéquipiers se gênent dans la surface (31′). Houssem Aouar claque ensuite une frappe qui rase le poteau (36′). C’est donc sur un score vierge et sans grand spectacle que les 22 acteurs ont regagné le vestiaire.

Si l'OL ne s'est pas montré très dangereux en première période c'est notamment grâce à la bonne vision du gardien rémois (iconsport)
Si l’OL ne s’est pas montré très dangereux en première période, c’est notamment grâce à la bonne vision du gardien rémois (iconsport)

Lyon piégé en toute fin de match

Au retour sur le terrain, les deux équipes ont repris sur le même rythme. Avec sa tactique, Reims a réussi à se procurer plusieurs corners et c’est d’ailleurs par là que la situation s’est débloquée. Sur un corner tiré par Berisha, Wout Faes a remporté son duel avec Jason Denayer et a réussi à tromper Lopes d’une superbe tête décroisée (0-1, 56′). Les Lyonnais ont ensuite tenté de réagir par Emerson (59′) et Aouar (61′) mais sans succès.

Auteur d'une seconde période moyenne, Denayer n'a pas pu empêcher le jeune Ekitike de marquer en toute fin de match (iconsport)
Auteur d’une seconde période moyenne, Denayer n’a pas pu empêcher le jeune Ekitike de marquer en toute fin de match (iconsport)

Il aura fallu attendre la 66ème minute pour voir une véritable réaction de l’OL. Après une bonne interception, Boateng continue sa course pour servir Toko Ekambi, qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans le filet rémois pour égaliser (1-1, 66e). Lyon a ensuite continué de pousser mais s’est également découvert, offrant ainsi plusieurs bonnes occasions de contres aux Rémois. Et c’est bien comme ça que les Lyonnais se sont fait piéger en toute fin de match. Sur une frappe lointaine de Flips repoussée par Lopes, Ekitike a finalement réussi à crocheter Denayer pour marquer le but de la victoire (1-2, 90’+4).

La fiche du match

Ligue 1, 16ème journée

Résultat : OL 1 – 2 Reims

Arbitre : Benoît Millot

Buts : Toko Ekambi (66e) pour l’OL / Faes (56e) et Ekitike (90’+4) pour Reims

Olympique Lyonnais (4-2-3-1 ) : Lopes – Gusto, Denayer, Boateng, Emerson – Caqueret (Mendes), Guimaraes – Paqueta, Aouar, Toko Ekambi (66e, Cherki) – Slimani (Dembélé).

Reims (4-3-3) : Rajkovic – Gravillon, Faes (56e), Abdelhamid (c), Ghislain Konan (Locko) – Foket, Cassama, Lopy – Kebbal, Touré (Ekitike 90e+4) , Berisha (Flips).

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL), Stade de Reims
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires