dans

L1, J10 : Clermont retrouve la victoire et brise la série du LOSC (1-0)

Le LOSC manque la passe de quatre en L1 et ne se rassure pas avant de recevoir Séville…

Dans un match verrouillé, Clermont a pris le meilleur sur le LOSC (iconsport)
Dans un match verrouillé, Clermont a pris le meilleur sur le LOSC (iconsport)

Privé de quatre titulaires au coup d’envoi mais avec Renato Sanches titulaire, le LOSC a vécu une après-midi difficile à Clermont ce samedi 16 octobre. Après trois victoires en Ligue 1, le champion de France a été surpris par le promu pourtant en quête d’une victoire depuis la deuxième journée et mis sur la voie du succès par Vital N'Simba. À cinq jours de la réception déjà cruciale de Séville en Ligue des champions, Lille ne s’est pas rassuré. Plus

Clermont surprend Lille

Vainqueur au stade Gabriel Montpied le 26 septembre dernier (1-3), l’AS Monaco est toujours la seule équipe à avoir fait chuter le Clermont Foot à domicile dans son histoire en Ligue 1. En Auvergne ce samedi 16 octobre, Lille est venu subir une défaite (1-0), incapable de trouver la solution face à un promu sans complexe. Le groupe de Pascal Gastien décroche ainsi une victoire méritée grâce à Vital N’Simba (32′) et étend sa belle dynamique à domicile. Il retrouve aussi la victoire après 7 matchs sans gagner.

Clermont a logiquement dominé un triste LOSC ce samedi 16 octobre (iconsport)
Clermont a logiquement dominé un triste LOSC ce samedi 16 octobre (iconsport)

De son côté, le LOSC, tristement impuissant, manque la passe de quatre en Ligue 1 après avoir triomphé de Reims (2-1), Strasbourg (1-2) et Marseille (2-0). Sans Burak Yilmaz et Reinildo suspendus, Sven Botman blessé et absent un mois et Jonathan David arrivé très tard ce vendredi soir de son escapade en Amérique du Nord et laissé au repos au coup d’envoi, Lille est apparu sans solution devant. Mercredi, c’est contre Séville que joueront les champions de France en titre seulement 8èmes de Ligue 1 en attendant la suite de la 10ème journée…

N’Simba déverrouille le match

Si la première mi-temps n’offre pas un grand spectacle, les premières minutes sont quelque peu rythmées sous l’impulsion d’un Clermont Foot tourné vers l’attaque et qui se met rapidement en évidence. De son côté, le LOSC tente de profiter des récupérations pour enclencher des transitions rapides, mais manque de piquant et de justesse. Les meilleures intentions sont clermontoises et, alors qu’ils peinent à pénétrer la surface lilloise, les Auvergnats tentent leur chance de loin. Johan Gastien pousse Ivo Grbić à la parade (19′). Puis, Vital N’Simba oblige le gardien à aller chercher le ballon dans ses filets après la demi-heure de jeu (31’, 1-0). Après un centre repoussé par la défense, le latéral se couche bien pour marquer d’une frappe sèche son premier but en Ligue 1.

D'une frappe sèche, Vital N'Simba a offert la victoire à Clermont face au LOSC (iconsport)
D’une frappe sèche, Vital N’Simba a offert la victoire à Clermont face au LOSC (iconsport)

La réaction lilloise ne se fait pas attendre et Xeka met enfin à contribution Arthur Desmas d’une frappe repoussée (35’). Le promu ne se déstabilise toutefois pas, au contraire de la défense lilloise qui tangue devant Jodel Dossou, le plus actif du premier acte et auteur d’une dernière frappe dans le petit filet (45’+1).

Gouvennec et Lille ne trouvent pas la solution à Clermont

Les Dogues reviennent de la pause avec plus de mordant, mais les attaquants lillois peinent à combiner. Le mauvais choix de Timothy Weah lancé vers le but et soutenu par Jonathan Ikoné, Jonathan Bamba et Renato Sanches en est l’illustration (49’). À l’heure de jeu, Gourvennec envoie Amadou Onana et Yusuf Yazici alors que son LOSC tente de jouer plus haut. Les entrants ne modifient pas en profondeur le visage des visiteurs et la frappe très enlevée d’Ikoné (70’) est l’une des rares situations d’une deuxième mi-temps encore très verrouillée. Et de plus en plus hachée au fur et à mesure que les minutes s’égrainent. Plus tard, Desmas n’a pas à forcer pour capter une ultime tentative sans conviction de José Fonte (82′) et sauvegarder l’avantage clermontois.

À Clermont, Lille est apparu sans solution et s'est incliné après trois victoires consécutives (iconsport)
À Clermont, Lille est apparu sans solution et s’est incliné après trois victoires consécutives (iconsport)

Incapable de se montrer pressant contre une équipe qui n’avait plus gagné depuis la 2ème journée, le LOSC voit le promu revenir à un petit point dans son rétroviseur. L’éclaircie lilloise n’aura donc duré que trois journées…

La feuille du match :

Clermont 1-0 Lille

But : N’Simba (32′) pour Clermont.

Le onze de Clermont (4-2-3-1) : Desmas – Zedadka, Hountondji, Ogier, N’Simba – Abdul Samed, Gastien – Dossou (Tell, 78′), Berthomier (Iglesias, 85′), Rashani (Allevinah, 71′) – Bayo (Hamel, 77′).

Le onze de Lille (4-4-2) : Grbić – Çelik, Fonte, Djaló, Gudmundsson (Bradarić, 71′) – Sanches (Yazici, 60′), André (Onana, 60′), Xeka, Bamba – Ikoné (Gomes, 81′), Weah (David, 71′).

Équipe(s) liée(s) à cet article : Clermont Foot 63, LOSC (Lille)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires