dans

Un régal pour le Barça ? Le PSG se fait dribbler trop facilement

Entrez, ce n’est pas fermé

Leandro Paredes devra se montrer intraitable s'il ne veut pas perdre la boule face aux artistes du Barça. Photo Icon Sport
Leandro Paredes devra se montrer intraitable s'il ne veut pas perdre la boule face aux artistes du Barça. Photo Icon Sport

C'est l'un des points faibles du PSG. Alors que le club parisien affronte le Barça en 8e de finale aller de Ligue des champions, ce mardi 16 février, le PSG doit rectifier le tir dans un domaine : les dribbles subis. Plus

Toutes les conditions sont réunies pour un grand match, ce mardi 16 février, en 8e de finale aller de Ligue des champions entre le Barça et le PSG. Au Camp Nou, il y aura des artistes des deux côtés. Lionel Messi, Antoine Griezmann, Ousmane Dembélé et Frenkie de Jong d’un côté. Kylian Mbappé et Marco Verratti de l’autre. Avec autant d’esthètes sur la pelouse, les duels promettent d’être épiques, et les dribbles au rendez-vous.

Le milieu du PSG Rafinha sapprête à se faire éliminer par le Nîmois Adrian Cubas.
Le milieu du PSG Rafinha s’apprête à se faire éliminer par le Nîmois Adrian Cubas. Photo Icon Sport

Dribbles ratés : attention, danger pour le PSG !

Et c’est justement ce qui doit effrayer le PSG. Car en l’absence de Neymar face au Barça, le club parisien est privé de son meilleur dribbleur. Sans lui, face à Nice (2-1), samedi 13 février, les joueurs de la capitale n’ont tenté que 13 dribbles, alors qu’ils tournent à plus de 22 par match en moyenne. Pire : ils n’ont réussi que 7 de leurs tentatives. Quand l’adversaire ne se montre pas trop féroce comme l’OGCN, les conséquences ne sont pas dévastatrices. Mais contre le Barça, un dribble raté peut vite aboutir à une contre-attaque fulgurante couronnée d’un but. Le PSG devra se montrer particulièrement prudent… ou très inspiré !

Dribbles adverses réussis : attention, gros soucis !

Et ce n’est même pas le principal casse-tête du PSG. En matière de dribbles, les Parisiens sont déjà lacunaires dans leurs propres tentatives. Mais ils font encore pire quand l’adversaire s’y essaie. Les Niçois, samedi 13 février, ont eu le loisir de tenter 20 dribbles. Un chiffre élevé pour un adversaire du PSG. Mais ce qui est véritablement inquiétant, c’est que les Aiglons ont réussi 15 de leurs tentatives. 75% de réussite, une statistique très salée qui doit faire chauffer la cervelle de Mauricio Pochettino, l’entraîneur parisien, avant de se retrouver face à Lionel Messi et compagnie…

Alessandro Florenzi attentif face à Dimitri Payet
Alessandro Florenzi attentif face à Dimitri Payet (Marseille). Le sera-t-il autant contre le Barça, ce mardi 16 février ? Photo Icon Sport
Équipe(s) liée(s) à cet article : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *