dans

Xavi, qui « ne ressent pas le besoin de partir » du Qatar, calme le jeu avec le Barça

Il va falloir être patient…

Xavi n'est pas encore prêt à revenir au Barça. Icon Sport
Xavi n'est pas encore prêt à revenir au Barça. Icon Sport

C'est un retour programmé et cousu de fil blanc. Xavi, qui a lancé sa carrière d'entraîneur au Qatar, reviendra un jour prendre les commandes de son club de toujours, le FC Barcelone. Mais ce n'est pas pour tout de suite, comme la légende des Blaugrana l'a révélé... Plus

Les supporters du Barça n’attendent que lui. Xavi, la légende du milieu des Blaugrana qui a tant fait rêver les fans sur le terrain, pourrait désormais combler leurs attentes sur le banc maintenant qu’il est un entraîneur de plus en plus expérimenté. Mais le technicien de 41 ans n’est pas pressé de retrouver la Catalogne, comme il l’a lui-même confié.

Xavi continue de faire jaser au Barça

Xavi sur le banc du Barça, c’est un sujet qui fait jaser en Catalogne. Victor Font, candidat à la présidence du club, en avait même fait une promesse de campagne au mois de janvier dernier. Mais six mois plus tard, les choses n’ont pas vraiment changé dans la cité de Gaudi. A l’issue d’une saison plutôt décevante du Barça et alors que Ronald Koeman a été longtemps contesté, il était inévitable que les fans réclament à nouveau son retour et que la presse s’en fasse l’écho. A l’occasion d’une question anodine, Xavi avait presque même semblé confirmer l’information. Bref, tout le monde y croyait, il allait quitter Al-Sadd au Qatar et revenir à la « maison ».

Xavi du terrain au banc de touche à Barcelone ? (Photo : IconSport)
Xavi du terrain au banc de touche à Barcelone ? (Photo : IconSport)

Xavi a déjà refusé deux offres du Barça

Mais cette semaine, patatras. Premièrement, Ronald Koeman a été confirmé à son poste d’entraîneur pour la saison prochaine. Deuxièmement, Xavi a lui-même tenu à tempérer les discussions le concernant. Interrogé par le quotidien espagnol La Vanguardia, il a tenu des propos très clairs qui devraient sans aucun doute lever toute ambiguïté.

« Nous avons renouvelé pour deux ans avec Al-Sadd, nous sommes très heureux et ouverts à d’autres offres d’autres clubs, mais calmement. Ma priorité maintenant est ma famille et je ne ressens pas le besoin de partir. Je suis bien comme je suis. J’apprends, je fais des erreurs. Je suis impliqué dans un très beau projet, qui ne concerne pas seulement Al Sadd, mais aussi la Coupe du monde au Qatar, qui aura lieu dans un an. J’aurai un rôle important. »

Xavi à la Vanguardia.
Xavi se sent bien au Qatar. Icon Sport
Xavi se sent bien au Qatar. Icon Sport

Il a aussi demandé à ce que Ronald Koeman soit « respecté« . Une vraie petite leçon de classe de la part de l’ancien maître à jouer du club catalan, qui souligne aussi avoir déjà refusé deux offres de prendre les commandes du FC Barcelone. Et cela n’a pas toujours été un choix facile tant il revendique son amour du club.

« Ce n’est pas facile car je suis culé. J’ai vu pratiquement tous les matchs du Barça cette saison. Mais ce n’était pas le moment. Ce qui vient viendra, sera apprécié et c’est nous qui déciderons.« 

Xavi à la Vanguardia

L’espoir d’un Guardiola 2.0

Pourquoi la perspective d’un retour de Xavi au Camp Nou séduit-elle autant les fans ? Plusieurs raisons expliquent cette situation. Tout d’abord, il est associé aux plus belles heures de l’histoire du club, quand le FC Barcelone de Pep Guardiola marchait sur l’Europe. Avec Andrés Iniesta et Lionel Messi, il a formé un trio dont le monde rêvait.

Mais aussi, parce que c’est sans doute celui qui s’inscrit aujourd’hui comme le plus crédible successeur à Pep Guardiola comme dépositaire du « jeu à la barcelonaise ». Formé à la Masia, il incarne un idéal, un héritage avec lequel le club rêve encore de renouer. Depuis le départ de son ancien mentor, les Blaugrana n’ont pas réussi à trouver quelqu’un capable d’incarner autant le club sur le banc de touche. Vilanova, Roura, Luis Enrique, Valverde ou encore Setién n’ont pas reçu à relever le défi de Barcelone. L’héritage se révèle tout simplement trop lourd à assumer.

Pep Guardiola était encore contesté en novembre dernier à Manchester City. Icon Sport
Le successeur de Pep Guardiola n’est pas encore là. Icon Sport

Cela ne veut pas forcément dire que Xavi ne viendra jamais au FC Barcelone. C’est même sans doute l’inverse. Tout comme Zinédine Zidane, qui devrait un jour être à nouveau associé à l’équipe de France, Xavi dirigera très probablement le FC Barcelone à l’avenir. Dans son interview, il semble d’ailleurs presque fixer l’échéance de la Coupe du monde au Qatar. Celle-ci doit se dérouler en fin d’année 2022. A l’issue de la compétition, on peut parier que les rumeurs repartiront de plus belle quant à l’avenir de Xavi.

Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou partagez simplement cet article à vos amis !