dans

Troyes : La situation est toujours aussi tendue entre Rami et Boavista

Boavista a été condamné par la FIFA.

Boavista doit verser 200.000€ à Rami
Boavista doit verser 200.000€ à Rami (Icon Sport)

Adil Rami est en guerre contre son ancien club, le Boavista. Le club a été condamné à verser la somme de 200 000€ à son ancien joueur avant le 19 mars. Plus

Rami en guerre contre Boavista

Le défenseur de Troyes, Adil Rami, est toujours en conflit avec son ancien club portugais Boavista. Arrivé à l’été 2020 au Portugal en provenance du FK Sotchi en Russie, Adil Rami a passé une saison à Boavista. À l’issue de cette saison, le joueur et le club ont rompu leur contrat d’un commun accord. Dans cet accord, le club devait verser plusieurs sommes d’argent à Adil Rami. S’en sont alors suivies relances et mises en demeures de la part du joueur, toutes laissées sans réponse.

Adil Rami a eu gain de cause.
Adil Rami a eu gain de cause. (Icon Sport)

En effet, Boavista n’a jamais versé un seul centime à Adil Rami contrairement à ce qui avait été décidé. Début octobre 2021, la défense d’Adil Rami a saisi la FIFA afin d’espérer voir un jour la couleur de cet argent. La réponse a été donnée le 2 février dernier : Boavista est condamné et doit verser 200 000€ à Rami, selon RMC Sport. Le club a jusqu’au 19 mars prochain pour verser la somme. Si ce n’est pas fait, Boavista sera interdit de recrutement jusqu’au règlement total de la somme.

Le renouveau à Troyes

Après son passage à l’OM entre 2017 et 2019, Adil Rami s’envole vers la Turquie à Fenerbahçe. Par la suite, il ira en Russie puis au Portugal. Il faudra attendre l’été 2021 pour retrouver Rami sur les pelouses de Ligue 1. Depuis, le défenseur réalise une saison plus que correcte avec Troyes. D’ailleurs, en 13 matches disputés le français marque 3 buts. À l’heure actuelle, Troyes joue le maintien et trône à la 17ème place à un point de Lorient, 18ème.

Pour cette course au maintien, Troyes affronte Nantes ce samedi 12 mars. Plus le droit au faux pas pour les troyens. Cependant, le club va devoir faire sans Adil Rami à cause d’une lésion musculaire. Son temps d’indisponibilité est encore inconnu pour le moment. Après le FC Nantes, l’ESTAC se rendra à Saint-Étienne avant de recevoir le Stade de Reims.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Troyes (ESTAC)
Personne(s) lié(s) à cet article : Adil Rami
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires