dans

Thierry Henry prend une décision fracassante au sujet des réseaux sociaux !

Le seul capable de faire plier Mark Zuckerberg ?

Thierry Henry dégoûté par les réseaux sociaux. Icon Sport
Thierry Henry dégoûté par les réseaux sociaux. Icon Sport

Thierry Henry l'a mauvaise. Dépité par l'abondance des messages de haine sur les réseaux sociaux, l'entraîneur français a exprimé son ras-le-bol... sur ses réseaux sociaux. Mais surtout, la légende des Bleus a annoncé qu'il prenait une décision radicale au sujet de ces canaux. Plus

Thierry Henry n’est pas connu pour son usage excessif des réseaux sociaux. Les rares fois où l’entraîneur français prend la parole sur Facebook, Twitter ou Instagram, c’est pour une bonne raison. Comme la fois où il a annoncé son départ de son poste d’entraîneur de Montréal pour revoir ses enfants.

Thierry Henry. Icon Sport
Thierry Henry. Icon Sport

Thierry Henry tourne le dos aux réseaux sociaux

On devine, à la fréquence à laquelle il publie, que Thierry Henry n’est pas un grand fan des réseaux sociaux. La légende des Bleus l’a confirmé ce vendredi 26 mars dans un message sur ses canaux… qui pourrait être le dernier avant un bon moment. L’ancien entraîneur de Monaco a en effet annoncé qu’il allait se retirer des réseaux sociaux à partir du samedi 27 mars.

« À partir de demain matin, je me retirerai des réseaux sociaux jusqu’à ce que les gens au pouvoir soient en mesure de réguler leurs plateformes avec la même vigueur et la même férocité que lorsque les utilisateurs enfreignent les droits d’auteur. »

Thierry Henry sur ses comptes Facebook, Twitter et Instagram

Les réseaux sociaux, ce tribunal public

Que reproche Thierry Henry concrètement aux réseaux sociaux ? Pour lui, ces médias présentent des maux intrinsèques. N’importe qui a la possibilité de s’exprimer et de dire ce qu’il veut. La sensation d’anonymat et d’impunité liées à l’écran libèrent la parole des utilisateurs, engendrant des niveaux de haine intolérables pour Henry.

« Le volume énorme de racisme, de harcèlement et de torture mentale qui en résulte pour les individus est trop toxique pour être ignoré. »

Thierry Henry sur ses comptes Facebook, Twitter et Instagram
Thierry Henry. Icon Sport
Thierry Henry. Icon Sport

Thierry Henry place Facebook et Twitter devant leurs responsabilités

Mais ce qu’Henry dénonce avant tout, c’est la passivité des patrons de Twitter, Facebook ou Instagram. Alors que ceux-ci ont la capacité de réguler les propos haineux, et même de les supprimer, ils ne le font pas assez au goût de l’ex-légende d’Arsenal.

« Il doit y avoir une certaine responsabilité. Il est beaucoup trop facile de créer un compte, de l’utiliser pour intimider et harceler sans conséquence et rester toujours anonyme. Jusqu’à ce que cela change, je vais désactiver mes comptes sur toutes les plateformes sociales. J’espère que ça arrivera bientôt. »

Thierry Henry sur ses comptes Facebook, Twitter et Instagram
Thierry Henry. Icon Sport
Thierry Henry. Icon Sport

Une prise de position forte qui fait écho à l’histoire de Josh Hope, un footballeur australien qui a récemment dû mettre un terme à sa carrière à cause des messages dévastateurs qu’il recevait sur ses réseaux sociaux…

Personne(s) lié(s) à cet article : Thierry Henry
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires