dans

Super League : le FC Barcelone, le Real Madrid et la Juventus blanchis par l’UEFA ?

Saufs, jusqu’à nouvel ordre.

Aleksander Ceferin et l'UEFA suspendent la procédure contre le FC Barcleone, le Real Madrid et la Juventus. Icon Sport
Aleksander Ceferin et l'UEFA suspendent la procédure contre le FC Barcleone, le Real Madrid et la Juventus. Icon Sport

Alors qu'une menace d'exclusion des toutes les compétitions européennes lors des deux prochaines saisons planait au-dessus de la tête du FC Barcelone, du Real Madrid et de la Juventus pour ne pas être sorti du projet de la Super League, l'UEFA a finalement décidé de les gracier. Plus

Les trois géants européens peuvent souffler, ils ne devraient pas être sanctionnés par l’UEFA, et ce, malgré les nombreuses menaces reçues ces dernières semaines à la suite de la création et la dissolution express de la Super League, la ligue fermée qui a tant fait jaser.

Aleksander Ceferin et l'UEFA suspendent la procédure contre le FC Barcleone, le Real Madrid et la Juventus. Icon Sport
Aleksander Ceferin et l’UEFA suspendent la procédure contre le FC Barcleone, le Real Madrid et la Juventus. Icon Sport

En effet, l’UEFA a affirmé qu’elle suspendait la procédure initiée le 25 mai dernier contre le Barça, la Juve et le Real dans un communiqué :

« L’UEFA prend note de la décision prise par l’instance d’appel de l’UEFA de suspendre jusqu’à nouvel ordre la procédure disciplinaire ouverte à l’encontre du FC Barcelone, de la Juventus FC et du Real Madrid CF pour une potentielle violation du cadre légal de l’UEFA en lien avec le projet de Super League« .

Site officiel de l’UEFA

La Super League, un projet mort né

Le 19 avril dernier, douze grosses écuries européennes avaient totalement bousculé le monde du football en annonçant la naissance d’un nouveau projet de ligue fermée, appelée Super League et dirigée par le président du Real Madrid, Florentino Pérez.

Mais le communiqué des douze clubs membres (le Real Madrid, la Juventus, le FC Barcelone, l’Atlético de Madrid, l’Inter Milan, l’AC Milan, Tottenham, Chelsea, Arsenal, Manchester United, Manchester City et Liverpool) avaient provoqué un tollé sur les réseaux sociaux et de nombreuses réactions négatives des fans des clubs concernés. Si bien que la plupart des clubs s’étaient vu obligés de faire machine arrière et de se retirer du projet.

Florentino Pérez était à la tête du projet de la Super League. Icon Sport
Florentino Pérez était à la tête du projet de la Super League. Icon Sport

Tous sauf trois : le FC Barcelone, la Juventus et le Real Madrid. Contrairement à leurs homologues, les trois géants européens avaient défendu le projet, avant de répondre aux menaces d’exclusion proférées par l’UEFA.

 »Le FC Barcelone, le Real Madrid et la Juventus souhaitent exprimer leur rejet absolu de la coercition insistante que l’UEFA exerce sur trois des plus grandes institutions de l’histoire du football. Il est également alarmant de constater que cette attitude s’exprime au mépris flagrant des décisions des tribunaux, qui se sont déjà prononcés clairement en avertissant l’UEFA de s’abstenir de toute action contre les clubs fondateurs de la Super League tant que la procédure judiciaire est en cours’‘.

Communiqué commun du Barça, Real Madrid et de la Juve

Payer pour être exonérés

Si les deux clubs espagnols et le club turinois ont refusé de se plier aux exigences de l’UEFA, s’exposant à de lourdes sanctions – une suspension des compétitions européennes pendant deux ans – les neuf autres clubs ont réagi à temps pour éviter de s’attirer les foudres de l’organisme continental. En effet, comme le souligne RMC Sport, ils ont accepté de renoncer à 5% des revenus liés aux compétitions de l’UEFA ainsi que de verser 15 millions d’euros pour aider le football amateur.

À quelques heures du début de l’Euro, l’UEFA a donc décidé de calmer le jeu et de relâcher la pression mise sur les trois renégats, qui y voient désormais un peu plus clair en ce qui concerne leur futur proche, jusqu’à nouvel ordre.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires