dans

Yann Sommer (Suisse) s’exprime sur l’arrogance des Bleus à l’EURO

Le gardien de la Nati a donné son avis sur la question.

Sommer estime lui aussi que la France a été arrogante au moment d'affronter la Suisse (iconsport)
Sommer estime lui aussi que la France a été arrogante au moment d'affronter la Suisse (iconsport)

Yann Sommer a été interrogé sur la victoire de la Suisse face à la France à l’EURO. Le gardien de 32 ans a salué le caractère de son équipe, et s’est exprimé sur l’arrogance dont ont pu faire preuve les Bleus. Plus

Sommer salue son équipe…

Le 28 juin dernier, la France et la Suisse s’affrontaient en huitièmes de finale de l’EURO 2020. Au terme d’un match spectaculaire, les Helvètes ont pris le dessus lors de la séance des tirs au but pour se qualifier (3-3, 5 t.a.b. à 4). C’est Yann Sommer qui a été l’auteur d’un arrêt décisif sur le tir de Kylian Mbappé. Plusieurs mois après le match, le portier de la Nati est revenu sur cette rencontre.

Au micro d’Eleven Sports, Sommer a ainsi livré son sentiment sur la rencontre. Il est notamment revenu sur la remontée de son équipe, menée 3-1 à un quart d’heure de la fin du match avant son égalisation à la dernière minute du temps réglementaire. Il a ainsi souligné le caractère de la Nati, qui a refusé d’abandonner : « On s’est dit que ça ne pouvait pas être la fin pour nous. On ne voulait pas, encore une fois, sortir dès les huitièmes de finale. »

Héros de la Nati face aux Bleus, Sommer a mis en avant le mental de toute son équipe (iconsport)
Héros de la Nati face aux Bleus, Sommer a mis en avant le mental de toute son équipe (iconsport)

… et estime que la France a été arrogante   

Sommer a aussi été interrogé sur l’attitude de la France lors du match. Après la rencontre, les hommes de Didier Deschamps avaient été la cible de nombreuses critiques. Certains observateurs, dont José Mourinho, estimaient que les Bleus se voyaient déjà en quart à 3-1. En ce sens, ils avaient été accusés d’avoir fait preuve d’une certaine arrogance. Interrogé sur la question, Sommer s’set montré clair dans sa réponse. Et il a estimé que le comportement de son adversaire du soir avait servi la Nati :

« Oui, bien sûr qu’ils ont été arrogants.  Mais c’était bien pour nous, puisque personne ne pensait que la Suisse pouvait battre la France. C’était une chance pour nous. Et dans le match, on a vu qu’après avoir marqué le troisième but, les Français s’imaginaient déjà en quart. C’était notre chance. On s’est regardé et on s’est dit ‘On donne tout, et on va jusqu’au bout’. »

Quoi qu’il en soit, la Suisse a offert à ses supporters une très belle victoire ce soir-là.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires