dans

Stéphane Moulin : l’inoxydable entraîneur d’Angers va quitter le club à la fin de la saison !

Et il explique pourquoi…

Stéphane Moulin va quitter Angers à la fin de la saison / Icon Sport
Stéphane Moulin va quitter Angers à la fin de la saison / Icon Sport

Tremblement de terre à Angers. Stéphane Moulin, l'entraîneur du SCO depuis presque 10 ans, va quitter le club à la fin de la saison. C'est lui-même qui l'a annoncé en conférence de presse ce vendredi 26 mars. Ce monument, qui est l'entraîneur en poste depuis le plus longtemps parmi les cinq grands championnats européens, craignait de faire la saison de trop. Plus

La fin d’une ère. Pour la première fois depuis 2011, Angers aura un nouvel entraîneur la saison prochaine. Stéphane Moulin, le technicien historique aux commandes du SCO depuis près de 10 ans, a en effet annoncé ce vendredi 26 mars qu’il quitterait le club à la fin de la saison. Lors de la conférence de presse qu’il a animée, le roc de 53 ans a détaillé les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision.

Un fidèle qui attendait le bon moment pour partir

Stéphane Moulin a d’abord tenu à mettre les choses au clair. Si tout le monde avait fini par penser qu’il ne quitterait jamais le SCO, lui savait qu’il ne prolongerait pas son aventure ad vitam aeternam. Il a confié qu’il avait envisagé plusieurs fois de donner un nouvel élan à sa carrière d’entraîneur. Et si sa fidélité pour le club l’a longtemps fait tenir, Moulin ressent aujourd’hui le besoin de tourner la page.

« Depuis le début de l’année, je me posais la question de ma dernière année de contrat (qui expirait en juin 2022). Cette réflexion a progressivement mûri et j’ai décidé d’arrêter en fin de saison. Je sais que ça peut surprendre. Mais je me suis déjà interrogé d’autres fois au cours de mon long bail avec le SCO car j’étais conscient que l’heure viendrait de se renouveler. J’estime que cette heure est arrivée » .

Stéphane Moulin en conférence de presse ce vendredi 26 mars
Stéphane Moulin / Icon Sport
Stéphane Moulin / Icon Sport

A Angers, le vent a tourné

C’est aussi le timing de sa décision qui a surpris. En effet, malgré un effectif toujours aussi limité, Angers réalise une saison plus que satisfaisante, avec une solide 10e place au classement de la Ligue 1. Mais la crise du Covid-19, qui a affecté tous les clubs et notamment ceux aux moyens limités comme Angers, semble avoir profondément ébranlé le technicien que l’on croyait inaltérable.

« On a vécu une saison très difficile, de par le contexte, de par tout ce qui est arrivé au sein du club. Tout ça est minimisé par les résultats mais c’est une saison très difficile. »

Stéphane Moulin en conférence de presse ce vendredi 26 mars
Stéphane Moulin / Icon Sport
Stéphane Moulin / Icon Sport

S’il n’a pas voulu l’avouer explicitement, les changements opérés au sein du club depuis un an ont forcément dû peser dans la décision de Stéphane Moulin. Un élément déclencheur a probablement été le licenciement d’Olivier Pickeu. Après 14 ans au club, le directeur sportif historique du SCO avait été licencié en avril 2020. Pour Moulin, habitué au côté traditionnel de ce club familial, les changements n’ont pas dû être faciles à digérer. L’ambiance ne serait d’ailleurs plus la même du côté de la Baumette.

« Dix ans, c’est beaucoup »

Et si c’était tout simplement la durée de son règne qui avait fini par lasser Stéphane Moulin ? L’entraîneur, qui présente la plus grande longévité parmi les techniciens en poste du Big Five, l’a laissé entendre :

« Dix ans, c’est beaucoup. Je pense que le temps peut être un allié, la longévité peut être une véritable force. Et parfois, ça peut devenir une faiblesse. Je n’en suis pas là, mais je ne voulais surtout pas en arriver là« .

Stéphane Moulin en conférence de presse ce vendredi 26 mars
Stéphane Moulin avec Stéphane Bahoken / Icon Sport
Stéphane Moulin avec Stéphane Bahoken / Icon Sport

Une bonne nouvelle, en tout cas, pour le Real Madrid et l’équipe d’Allemagne, qui n’ont désormais plus à se soucier de la crise de succession sur leur banc : un géant vient d’atterrir sur le marché…

Personne(s) lié(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires