dans

Real : quand Florentino Pérez dézinguait les « deux grandes arnaques » Raúl et Casillas

Scandale d’Etat à la Maison Blanche !

Florentino Pérez, le président du Real Madrid, avait dézingué les deux légendes du club Raúl et Iker Casillas dans des propos datés de 2006 et qui ont refait surface récemment. Icon Sport
Florentino Pérez, le président du Real Madrid, avait dézingué les deux légendes du club Raúl et Iker Casillas dans des propos datés de 2006 et qui ont refait surface récemment. Icon Sport

Onde de choc au Real Madrid. Un document audio révélé par le média espagnol El Confidencial montre Florentino Pérez en train de tenir des propos dégradants envers Raúl et Iker Casillas, deux légendes du club, en 2006. Le président de la "Maison Blanche" a tenté de se défendre dans un communiqué. Plus

S’en prendre à Raúl et Iker Casillas, c’est s’en prendre à deux monstres sacrés du Real Madrid. Le premier est le recordman du nombre de matchs joués pour le club (741), entre 1994 et 2010. Le second est tout simplement le deuxième joueur le plus capé de l’histoire des Merengues, avec 725 rencontres entre 1999 et 2015. Un mot plus haut que l’autre au sujet de ces deux légendes, c’est commettre un crime de lèse-majesté. Les supporters de la Casa Blanca ont donc accueilli avec stupeur et consternation les propos que Florentino Pérez a tenus en 2006 à l’encontre de Raúl et Casillas, révélés mardi 13 juillet par le média El Confidencial. Car le dirigeant espagnol ne s’est pas contenté d’égratigner ses deux joueurs à l’époque, il les a tout simplement déshonorés…

Raúl (au centre) et Iker Casillas (à droite), des légendes du Real Madrid au statut écornées par Florentino Pérez (à gauche)... Icon Sport
Raúl (au centre) et Iker Casillas (à droite), des légendes du Real Madrid au statut écorné par Florentino Pérez (à gauche)… Icon Sport

Casillas « le plus grand échec » du Real, Raúl « la plus grande escroquerie »

Dans le document audio d’El Confidencial, Pérez commence par refaire le portrait d’Iker Casillas :

« Casillas n’est pas un gardien de but pour le Real Madrid, que voulez-vous que je vous dise. Il ne l’est pas. Il ne l’a jamais été. Cela a été le grand échec que nous avons eu. Mais il y a ceux qui l’adorent, qui l’aiment, lui parlent… Ils le défendent tellement…« 

Florentino Pérez à propos d’Iker Casillas

Pour Pérez, son réquisitoire envers Casillas était aussi l’occasion de dézinguer un autre de ses joueurs qu’il tenait visiblement en très basse estime : Raúl.

« (Casillas) est l’une des grandes arnaques du Real Madrid. L’autre est Raúl. Les deux grandes escroqueries madrilènes sont Raúl en premier et Casillas en second. »

Florentino Pérez à propos d’Iker Casillas et Raúl
Iker Casillas a été qualifié de "l'une des grandes arnaques de l'histoire du Real" par Florentino Pérez. Icon Sport
Iker Casillas a été qualifié de « l’une des grandes arnaques de l’histoire du Real » par Florentino Pérez. Icon Sport

Florentino Pérez se défend

Un scandale d’autant plus embarrassant pour Florentino Pérez que Raúl et Casillas occupent aujourd’hui des fonctions importantes au Real, respectivement en tant qu’entraîneur de l’équipe réserve (et futur entraîneur de l’équipe première ?) et directeur général adjoint de la formation. Leur prochaine rencontre au club promet d’être glaciale… Florentino Pérez a néanmoins contre-attaqué rapidement en publiant un communiqué pour se défendre.

« (Ces propos) sont des morceaux de conversations tirés de leur contexte (…), enregistrés clandestinement par (le journaliste) José Antonio Abellán, qui tente de les vendre depuis de nombreuses années sans succès. Il est surprenant qu’El Confidencial les ait recueillis aujourd’hui malgré le temps qui s’est écoulé. J’en déduis que cela est dû à ma participation en tant que l’un des promoteurs de la Super Ligue. »

Florentino Pérez dans le communiqué du Real Madrid

A noter que le contexte dans lequel Pérez a tenu ces propos est important pour tenter d’appréhender la virulence de ceux-ci. Ses paroles auraient été prononcées le 11 septembre 2006, soit quelques mois après la fin de son premier mandat comme président du Real Madrid. Malgré l’empilement de « Galactiques », cela faisait quatre saisons que le Real connaissait l’échec en Ligue des champions. De quoi rendre le patron du Real amer, au point de dépasser les bornes visiblement…

Florentino Pérez en 2006, peu avant son départ du Real Madrid, qui n'y arrivait plus en Ligue des champions malgré ses "Galactiques". Icon Sport
Florentino Pérez en 2006, peu avant son départ du Real Madrid, qui n’y arrivait plus en Ligue des champions malgré ses « Galactiques ». Icon Sport
Équipe(s) liée(s) à cet article : Real Madrid (Real)
Personne(s) lié(s) à cet article : Florentino Pérez, Raúl (Raúl González Blanco)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires