dans

Quand le Spartak se moque du Barça et ses problèmes économiques

Le gros tacle du Spartak Moscou au Barça.

Le Spartak Moscou n'a pas été tendre avec le Barça (Icon Sport)
Le Spartak Moscou n'a pas été tendre avec le Barça (Icon Sport)

À l'occasion de l'arrivée de Keita Baldé à Moscou, le Spartak en a profité pour se payer le FC Barcelone. Le community manager du club a pointé du doigt les difficultés financières du Barça en quelques mots. Plus

Le Spartak Moscou se paye le Barça

Juste après avoir enregistré l’arrivée de Keita Baldé, le Spartak Moscou s’est permis une petite pique au FC Barcelone. En effet, le club russe a bouclé le transfert libre du joueur. Après avoir paraphé un contrat de 3 ans avec le club russe, le club s’est servi de ce transfert pour tacler les Catalans sur les réseaux sociaux.

Jules Koundé, lors du Trophée Joan Gamper au Camp Nou (Icon Sport)
Jules Koundé, lors du Trophée Joan Gamper au Camp Nou (Icon Sport)

En effet, très actifs durant ce mercato estival, les Catalans ont accueilli Robert Lewandowski, Raphinha, Franck Kessié et Jules Koundé. Cependant, les finances du Barça sont au plus mal et de ce fait, le joueur formé aux Girondins de Bordeaux n’a pas pu être enregistré pour l’instant par le club catalan. En effet, lors des deux premiers matchs de Liga, le Français n’a pas été inscrit sur la feuille de match. Le FC Barcelone est tout de même confiant quant au fait de pouvoir l’y inscrire à l’avenir.

Une pique totalement gratuite ?

Issu de la Masia, l’attaquant du Sénégal a signé pour 3 ans avec le club russe. Annoncé un temps du côté d’Al-Ahly, l’ancien monégasque a donné sa priorité au club et russe en y signant jusqu’en 2025. Suite à cette bonne opération pour le Spartak, le community manager du club en a profité pour tacler le FC Barcelone.

« Enregistrer une nouvelle signature sans aucun problème… Jaloux, FC Barcelone? », peut-on lire sur le compte officiel twitter du club. Si aucune tension n’a lieu entre les deux clubs, le post demeure néanmoins une attaque gratuite. Cependant, le club russe est connu pour ces tweets sulfureux envers les cadors Européens. Une chose est sûre, ce genre de tweet n’est pas le premier du club russe et ne sera pas le dernier.

Équipe(s) liée(s) à cet article : FC Barcelone (Barça)
Personne(s) lié(s) à cet article : Keita Baldé
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires