dans

PSG : Nasser al-Khelaïfi pas menacé… pour l’instant

Un petit sursis pour le président du PSG !

Le poste du président Nasser al-Khelaïfi n'est pas menacé, pour l'instant. Icon Sport
Le poste du président Nasser al-Khelaïfi n'est pas menacé, pour l'instant. Icon Sport

Après la débâcle du Paris Saint-Germain face au Real Madrid en huitième de finale de Ligue des champions, le poste du président Nasser al-Khelaïfi n'est pas encore en danger. Mais tout pourrait évoluer rapidement. Plus

Nasser al-Khelaïfi, pas le principal responsable ?

Le Paris Saint-Germain a encore la gueule de bois. Quelques jours après la nouvelle déroute européenne sur la pelouse du Real Madrid, supporters et dirigeants cherchent des responsables. Et selon les dernières informations de RMC Sport, le président Nasser al-Khelaïfi ne serait pas encore menacé.

En effet, les hauts décideurs du club parisien, et particulièrement au Qatar, ne tiennent pas pour responsable Nasser al-Khelaïfi des débâcles à répétition ces dernières saisons, notamment celle face au Real Madrid. Nasser a beaucoup délégué et ne serait pas la principale cible des dirigeants qataris.

Leonardo et Nasser al-Khelaïfi ne sont pas épargnés par les critiques depuis la débâcle face au Real Madrid. Icon Sport
Leonardo et Nasser al-Khelaïfi ne sont pas épargnés par les critiques depuis la débâcle face au Real Madrid. Icon Sport

Le CUP a fait son choix

Avant le match d’après, face aux Girondins de Bordeaux, le Collectif Ultras Paris s’est fendu d’un communiqué pour montrer son « mécontentement » face à « l’empilement de stars peu ou pas complémentaires« . Une façon de rejeter la faute sur le président Nasser al-Khelaïfi et le directeur sportif, Leonardo.

Lors de la rencontre au Parc des Princes, les supporters du PSG ont considérablement conspué Neymar Jr, Leo Messi ou encore Mauricio Pochettino lors de la composition des équipes. Pire, un silence de cathédrale traversait les travées parisiens, hormis lors de chaque touche de balle des stars sud-américaines. Des « Direction démission » ont aussi été écoutées, alors qu’une banderole à l’encontre de la direction a elle aussi été déployée. De quoi mettre la pression sur les joueurs mais aussi sur les hautes sphères qataries. La fin de saison du PSG s’annonce très (très) longue.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Nasser al-Khelaïfi
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires