dans

PSG : l’UNFP soutient Christophe Galtier après ses propos

L’entraîneur a fait une blague de mauvais goût.

Christophe Galtier, entraîneur du PSG, en conférence de presse (Icon Sport)
Christophe Galtier, entraîneur du PSG, en conférence de presse (Icon Sport)

Christophe Galtier s'est excusé après avoir fait une blague qui n'a pas plu à tout le monde. L'UNFP est rapidement venu à son secours. Le syndicat défend fermement l'entraîneur parisien. Plus

L’UNFP avec Galtier

Lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant match, Christophe Galtier a fait une blague dite de « mauvais goût ». En effet, l’entraîneur parisien a répondu : « On est en train de voir si on ne peut pas se déplacer en char à voile », lorsqu’on lui a posé la question par rapport à l’utilisation de jet privé pour leurs déplacements. Une blague mal passée qui génère encore de vive réactions, 48 heures plus tard. Alors forcément, chacun y va de son couplet et décide d’ajouter son petit grain de sel. Cette fois-ci, c’est l’UNFP qui réagit à la polémique.

Sans passer par quatre chemins, l’UNFP choisit de prendre le parti de Christophe Galtier. « La dernière campagne de communication de la SNCF est une réussite. Il a suffi d’un tweet pour déplacer le débat, oublier les retards, les annulations, enfin tout ce qui fait si souvent le quotidien de millions d’utilisateurs, pour se concentrer sur les vilains footballeurs qui ne prennent pas le train pour aller à Nantes, mais l’avion… », voici les premiers mots de l’édito publié par le syndicat. L’UNFP poursuit et élargit la situation aux différents clubs engagés en Europe, cette saison.

Des calendriers chargés

La Ligue des champions vient tout juste de reprendre ses droits tandis que la Ligue Europa ainsi que la Ligue Europa Conférence vont faire leurs retours dès le 8 septembre. Les six équipes françaises en course vont enchaîner les rencontres sur un rythme soutenu. De quoi faire réagir l’UNFP : « Et oublier, sérieusement, que des équipes comme le Paris Saint-Germain et Marseille jouent tous les trois jours, parfois en dehors de France, que le temps leur est compté, qu’il leur faut voyager de nuit, quand les trains, à de très rares exceptions près, dorment en gare où ils entrent aujourd’hui sans même avoir sifflé trois fois. »

L'entraîneur parisien s'était excusé pour ses propos.
L’entraîneur parisien s’était excusé pour ses propos. (Icon Sport)

Pas de temps à perdre pour les joueurs. La petite poudre délivrée par Christophe Galtier commence à prendre de grandes proportions.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Christophe Galtier
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires