dans

PSG : l’Émir du Qatar dresse un premier bilan depuis le rachat du club

Une franche réussite ?

Tamim ben Hamad Al Thani, Émir du Qatar et propriétaire du PSG. (Icon Sport)
Tamim ben Hamad Al Thani, Émir du Qatar et propriétaire du PSG. (Icon Sport)

Émir du Qatar depuis 2013, le cheikh Tamim ben Hamad Al Thani ne s'était encore jamais exprimé publiquement à propos du PSG. C'est désormais chose faite. Plus

Habitué à être discret, l’Émir du Qatar n’avait pas donné d’interview depuis 5 ans. Pour Le Point, il a même réalisé son tout premier entretien avec un média européen. Il a été question de nombreux sujets, mais celui du PSG a bien entendu été mis sur la table. Propriétaire du club parisien par le biais de Qatar Sports Investments (QSI), Tamim ben Hamad Al Thani tire un bilan positif de cette acquisition, bien que le monde du football comporte certaines particularités.

Nasser al-Khelaïfi, le directeur général du PSG, en compagnie de l'Émir Tamim ben Hamad Al Thani. (Icon Sport)
Nasser al-Khelaïfi, le directeur général du PSG, en compagnie de l’Émir Tamim ben Hamad Al Thani. (Icon Sport)

Le Qatar s’est pris de passion pour le PSG

Quand il est questionné sur la réussite de l’investissement au PSG, le chef d’État est formel : « Bien sûr ! Le sport n’est pas un business comme un autre. Si on veut investir, quel que soit le sport, il est nécessaire d’avoir une passion pour ce sport. Sinon, on gaspille son argent. Mais si on le gère comme il faut, la valeur du projet croît. C’est ce qui est arrivé avec le PSG. » Cette passion décrite par l’Émir, elle a vraisemblablement était largement transmise. « Les Qatariens sont fiers de la décennie passée avec le PSG. Le sport est un élément clé de notre ADN » a-t-il ainsi expliqué.

Plus en retrait que Nasser al-Khelaïfi lorsqu’il s’agit de tout chapeauter dans le club de la capitale, l’Émir reste tout de même un grand amateur du ballon rond. Lors de la Coupe du Monde 2018, il a assisté au sacre de l’Équipe de France en compagnie d’Emmanuel Macron. Bien que le Président français soit supporter du club rival, l’Olympique de Marseille, les deux hommes n’ont aucun mal à s’entendre lorsqu’il s’agit de football. « Nous en rigolons très souvent, mais ce n’est vraiment pas un problème. Il adore le sport et je me réjouis d’en parler avec lui. »

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires