dans

PSG : Christophe Galtier « regrette » sa blague de « mauvais goût »

Faute avouée… à moitié pardonnée ?

Christophe Galtier, l'entraîneur du Paris Saint-Germain (Icon Sport)
Christophe Galtier, l'entraîneur du Paris Saint-Germain (Icon Sport)

En ce début de semaine, Christophe Galtier, l'entraîneur du Paris Saint-Germain, a été la cible d'innombrables critiques. La raison ? Une boutade au sujet des moyens de transport du PSG. Une bombe que le natif de Marseille a tenté de désamorcer au plus vite. Plus

Une polémique malvenue avant la Ligue des champions

En lâchant ces quelques mots, lundi dernier en conférence de presse, Christophe Galtier ne s’attendait certainement pas à déclencher un tel tsunami. En réponse à un tweet d’Alain Krakovitch, directeur général de Voyages SNCF, l’entraîneur du Paris Saint-Germain a expliqué, au second degré, que le club envisageait de se déplacer « en char à voile« . Une réplique qui a entraîné un déferlement de critiques. Pas l’idéal, quelques heures seulement avant les grands débuts du club parisien dans sa campagne de Ligue des champions. Fort heureusement, les champions de France en titre ont assuré l’essentiel face à la Juventus Turin (2-1). Ce qui n’a pas empêché Christophe Galtier de revenir sur cette sortie dans l’après-match.

Christophe Galtier sur le banc du PSG (Icon Sport)
Christophe Galtier sur le banc du PSG (Icon Sport)

Galtier ne s’excuse pas mais « regrette »

C’est au micro de Canal +, quelques minutes après le coup de sifflet final, que Christophe Galtier a tenu à faire le point sur ce « char à voile gate ». « Ce n’était pas le moment, je le regrette. C’était une blague de mauvaise qualité, pas au bon moment, mais croyez-moi que je suis concerné pour les problèmes de climat de la planète« , a notamment expliqué l’ancien coach de Lille. Avant d’insister : « Cette blague arrive au mauvais moment, elle est de mauvais goût, je le regrette« .

Le natif de Marseille a aussi tenu à défendre son nouveau club qu’est le Paris Saint-Germain : « On est un club qui fait attention. On s’est déplacé à Lille, on a fait 2h45 de bus dans la journée, à l’aller, 2h45 au retour. » L’intéressé semblait même surpris de la proportion qu’ont pris, bien malgré lui, ses propos : « En France, ce n’est plus possible de faire de l’humour même si ma blague n’était pas top, et je l’ai su rapidement en rentrant à la maison. » L’incident est clos ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Christophe Galtier
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires