dans

PSG : Carlos Soler revient sur ses débuts dans la capitale

Il savoure.

Contre Lyon, Carlos Soler a fait sa troisième entrée en jeu avec le PSG. (Icon Sport)
Contre Lyon, Carlos Soler a fait sa troisième entrée en jeu avec le PSG. (Icon Sport)

Le 1er septembre, dernier jour du mercato estival, Carlos Soler venait garnir les rangs du PSG contre 18M€. Motivé, l'espagnol livre ses premières impressions. Plus

Le Parc l’a conquis

C’est dans une interview accordée à Marca que Carlos Soler a accepté d’évoquer sa nouvelle aventure à Paris. Encore à la recherche d’une maison, le joueur assure être très bien épaulé par son club. Délesté de certaines contraintes extra-sportives, il peut se concentrer pleinement sur le football. S’il a eu peu de temps de jeu avec trois entrées en fin de match, le milieu de terrain reste tout de même très satisfait de pouvoir évoluer dans une enceinte qu’il affectionne déjà beaucoup. « Jouer ici, au Parc des Princes, avec les supporters, les ultras, c’est magnifique. J’ai fait mes débuts contre la Juventus et l’ambiance était super sympa. »

Interrogé sur la plus belle des compétitions européennes, le numéro 28 du PSG est conscient que la C1 représente un objectif important pour le second club de sa carrière. « Je suis arrivé dans un club immense, leader en Europe, qui aspire à tout gagner (…) Le projet qui est mené est très bon. Je comprends que les gens ici soient excités et veuillent voir leur équipe gagner la Ligue des Champions.  »

Dans le vestiaire, Soler prend ses marques

Questionné ensuite sur le fait de côtoyer Messi, Neymar et Mbappé, la dernière recrue du PSG a quelque peu démystifié l’incroyable trident offensif. L’homme de 25 ans l’assure : « ce sont des gens normaux. Tu te rends compte quand tu es avec eux, que tu peux leur parler, qu’il n’y a pas de problème. » En revanche, sur le terrain, il reconnaît que les trois stars ont énormément d’influence sur le jeu de l’équipe.

Carlos Soler avec le maillot de l'Equipe d'Espagne (Icon Sport)
Carlos Soler avec le maillot de l’Equipe d’Espagne (Icon Sport)

Concernant son adaptation, Soler admet qu’elle est facilitée par la présence des autres Espagnols dans le vestiaire, en particulier Fabian Ruiz, Pablo Sarabia et Juan Bernat, qu’il connaissait déjà. Pas question de se reposer sur ses acquis pour autant, puisqu’il a déjà commencé à apprendre le français. Effectivement, rien de tel pour mieux comprendre les consignes de Christophe Galtier, avec qui les premiers échanges ont été positifs. Actuellement avec la sélection espagnole pour la trêve internationale, l’ancien joueur de Valence vise désormais plus de temps de jeu.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Carlos Soler
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires