dans

PSG : Aminata Diallo mise en examen dans l’affaire Hamraoui

Revirement de situation !

Aminata Diallo, mise en examen pour violences aggravées. (Icon Sport)
Aminata Diallo, mise en examen pour violences aggravées. (Icon Sport)

Mise en garde à vue ce vendredi 16 septembre, Aminata Diallo a finalement été mise en examen pour violences aggravées et association de malfaiteurs dans l'affaire de l'agression de Kheira Hamraoui. Plus

Diallo, de la garde à vue à la mise en examen

L’affaire Hamraoui a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines. Mais cette fois-ci, elle prend une tout autre tournure. Aminata Diallo, un temps soupçonné d’être impliquée dans l’agression de son ancienne coéquipière au Paris Saint-Germain, a finalement été mise en garde à vue après avoir été interpellé à son domicile ce vendredi 16 septembre. Entendue près de 40h en novembre dernier, la joueuse de 27 ans a finalement été mise en examen.

Comme le révèle l’AFP, Diallo a été mise en examen pour « association de malfaiteurs » et « violences aggravées » dans l’agression de Kheira Hamraoui. Lors de sa garde à vue, selon BFM TV, l’ancienne joueuse du PSG aurait d’abord nié toute implication avant de faire valoir son droit au silence. Diallo est désormais placé en détention provisoire, comme l’avait requis le parquet de Versailles, alors que la joueuse a demandé « un débat différé ». Par ailleurs, cinq autres personnes étaient entendues dans cette affaire, et ont reconnu être sur le lieu de l’agression au moment des faits. Eux aussi ont été mis en examen pour les mêmes chefs d’accusation.

Les faits remontent à novembre 2021

Pour mieux comprendre l’affaire, il faut remonter au 4 novembre 2021. Kheira Hamraoui ramenait Aminata Diallo et Sakina Karchaoui à leur domicile après une soirée caritative avec le PSG. Plusieurs individus ont arrêté son véhicule avant de l’agresser à coups de batte de baseball dans les jambes. La piste de la rivalité entre les deux joueuses était d’abord étudiée. Mais Aminata Diallo avait finalement été laissée libre et sans poursuite. La piste de représailles après une affaire extra-conjugale était également envisagée avant d’être d’être écartée.

Aminata Diallo et Kheira Hamraoui sous les couleurs du PSG. (Icon Sport)
Aminata Diallo et Kheira Hamraoui sous les couleurs du PSG. (Icon Sport)

Cette affaire avait particulièrement secoué le vestiaire du PSG. Certaines stars parisiennes, comme Kadidiatou Diani et Marie-Antoinette Katoto, avait d’ailleurs pris parti pour Aminata Diallo. Pour autant, cette dernière n’a pas été conservée par le club parisien cet été. Kheira Hamraoui, de son côté, a été écarté du groupe, elle qui n’entre pas dans les plans sportifs du PSG.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Aminata Diallo
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires