dans

Premier League : Klopp (Liverpool) approuve les sanctions prises contre Chelsea

Mais regrette leur impact sur les supporters de Chelsea, ses joueurs et son entraîneur Thomas Tuchel.

Jürgen Klopp estime que les sanctions prises à l'encontre de Chelsea sont "justes" (iconsport)
Jürgen Klopp estime que les sanctions prises à l'encontre de Chelsea sont "justes" (iconsport)

Interrogé en conférence de presse sur les sanctions adoptées par le gouvernement britannique à l’encontre de Roman Abramovich et qui pèsent sur Chelsea, Jürgen Klopp a expliqué les trouver « justes ». L’entraîneur de Liverpool a toutefois regretté leur impact sur les supporters des Blues, leurs joueurs et son coach, Thomas Tuchel. Plus

Chelsea visé par le gouvernement britannique

Depuis que le gouvernement britannique a annoncé des sanctions à l’encontre de Roman Abramovich, propriétaire de Chelsea, en raison de ses liens avec le président russe Vladimir Poutine, engagé dans une guerre en Ukraine, l’avenir des Blues est au cœur des débats en Angleterre. Depuis plusieurs jours, les entraîneurs de Premier League qui font face à la presse sont systématiquement invités à exprimer leur point de vue sur la situation. Ce vendredi 11 mars, Jürgen Klopp, coach de Liverpool, concurrent direct de Chelsea en championnat, a exprimé son approbation vis-à-vis des décisions adoptées dans des propos relayés par Sky Sports.

« Le gouvernement britannique a fait quelque chose de juste », estime Klopp

« Je pense que le gouvernement britannique a fait quelque chose de juste. Ce n’est pas une situation dont sont responsables tous les employés de Chelsea. Un homme l’est, et c’est Vladimir Poutine. Je ne sais pas quel est le rôle de Roman Abramovich dans toute cela, mais au fil des ans, on peut penser qu’ils sont très proches », s’est justifié le technicien allemand.

En raison des liens entre son propriétaire Roman Abramovich et Vladimir Poutine, Chelsea est frappé par des sanctions (iconsport)
En raison des liens entre son propriétaire Roman Abramovich et Vladimir Poutine, Chelsea est frappé par des sanctions (iconsport)

Vainqueur à Norwich hier soir (1-3), le Chelsea de Thomas Tuchel est entré dans une période de flou. Alors que Roman Abramovich a vu ses avoirs être gelés par le gouvernement, le club de Londres ne peut plus vendre ou acheter des joueurs, est contraint de fermer ses boutiques et sa billetterie et voit ses frais de déplacements être limités. Ces mesures, contraignantes, jettent désormais un doute sur l’avenir à court et moyen terme du champion d’Europe en titre. Les Blues doivent affronter Lille en huitième de finale retour de Ligue des champions la semaine prochaine.

Si Klopp a eu une pensée pour les supporters des coéquipiers de Ngolo Kanté, il a aussi eu un mot pour Tuchel. « Thomas et moi nous connaissons, sans être proches au point de discuter. Je compatis avec lui, les joueurs de Chelsea et tous les employés du club. Ils ne sont pas responsables de ce qu’il se passe », a précisé l’ancien entraîneur du Borussia Dortmund.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Chelsea FC (CFC)
Personne(s) lié(s) à cet article : Jürgen Klopp, Roman Abramovitch
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires